Depuis octobre 2013, les Cscoms de Blendio, Kougnan et Benkadi ont rejoint celui de Dembella au CIAGE, pour leur suivi de gestion. Depuis, l'interface pharmacie a été profondément modifiée, pour correspondre au plus près aux besoins exprimés par les agents de santé et les comités de gestion : en plus de la comptabilité, l'interface permet de gérer les stocks de médicaments, et toujours de comparer avec la situation réelle.

 

Grâce à l'interface, mais surtout au travail de fond mené par le gestionnaire-comptable à travers ce suivi, nous avons déjà pu noter de formidables progrès dans la gestion de ces centres :

- adéquation des montants existants en caisse avec la comptabilité produite

- meilleure gestion des stocks de médicaments

- résolution de nombreux petits problèmes de gestion par les comités de gestion eux-mêmes, suite au pointage de ces problèmes par le gestionnaire-comptable

- clarification de toutes les pratiques existantes en termes de tarifs

- forte baisse des ventes à crédit non remboursé

- meilleure coordination entre les ordonnances du médecin et les ventes de la pharmacie

- décision d'embauche d'un tickettier à Dembella

- clarification des mouvements financiers pour les achats et les ventes de médicaments

- amélioration des relations entre le personnel de santé et l'ASACO

- implication des chefs de poste dans l'amélioration de la gestion des centres

- présentation annuelle d'un bilan et d'une analyse des résultats de chaque centre, utilisés comme base pour la restitution en assemblée générale des populations

- levée du tabou sur les espaces de santés informelles et volonté de lutter contre ces pratiques dangereuses (faux aides-soignants, pharmacies par terre, etc.)

- Décision des élus et des chefs de village de remettre en place des cotisations dès cette année.

lr-nterface-pharma-accueil