Fin novembre, en partenariat avec l’association Espoir-Vie, nous avons organisé une formation sur le VIH. Celle-ci était à destination du personnel des maternités rurales, et des ASC (agents de santé communautaires), premier relais de la santé dans les villages qui ne possède pas de structure de soin.

L’éradication de la transmission du VIH de la mère à l’enfant est un objectif affiché de l’OMS.

A la demande des participantes, nous avons ajouté un module sur le thème de la fièvre Ebola.

Cette formation de 4 jours a permis au personnel des maternités de renforcer leurs connaissances sur le VIH, et d’être en mesure de sensibiliser les patients.

Mais elle a aussi permis aux femmes travaillant dans les maternités de se rencontrer, d’échanger et de voir leurs préoccupations prises en compte. Ce qu’elles ont énormément appréciées car elles travaillent dans des villages reculés.

Découvrez la formation en photo :

http://issuu.com/arcadeuneterre/docs/formation-vih2014-photos/0

Paroles de participantes, recueillies par Moussa DIAKITE, chef de projet ARCADE :VIH2

Assetou BAGAYOGO, matrone de Tella :

« la formation m’a tout donné, ma protection personnelle, la protection de l’enfant. J’ai rencontré d’autres matrones d’autres communes. J’ai amélioré mon savoir faire face aux risques que nous courrons dans ce métier ».

Yatou BALLO, matrone de Benkadi :

« la formation devait se faire car nous avons besoin des informations récentes sur les maladies sexuellement transmissibles et le VIH/SIDA. Je sais comment se fait la prévention de la transmission mère-enfant. Je vais désormais appliquer les notions apprises durant cette formation »

Kadiatou DIALLO, matrone de Dembella :

 «  Je suis contente d’avoir eu des connaissances sur les notions récentes sur certaines maladies. Dorénavant, je vais appliquer ces notions sur mon lieu de travail. Je pense aussi qu’il faut multiplier ce genre de formations car elles nous permettent d’être au même niveau de connaissance que les matrones qui se trouvent en ville. »