Suite à l’acquisition de la presse à banco (voir aussi : l’unité de transformation des échalotes), nous avons fait reprendre deux bâtiments en terre et les murs d’enceinte avec des briques en terre compressée. Pratiquement aussi solide que les moellons, cette technique a pour avantage d’utiliser essentiellement de la terre, matériau local disponible en quantité. De plus, la forte compression des briques assure une importante résistance à l’érosion.

Photos :

les bâtiments à la fin des travaux et la presse à banco compressé

2015-07-logement

 2015-01-presse