Espoir-Vie suspend ses activités pendant les congés d’été, après six mois de sensibilisation dans les écoles et les centres de santé.

Depuis mars, il s’agit d’un nouveau projet, cofinancé par la Fondation de France et l’ARCADE directement auprès d’Espoir-Vie. Association que nous accompagnons sur le plan de la gestion, pour renforcer leur autonomie et leur capacité à rendre des comptes sur leurs actions.

Le travail de terrain de cette jeune association est donc reconnu au Mali, et la FDF a souligné la pertinence de l’aspect genre dans leur projet. En effet, celui-ci prend en compte la sensibilisation des couples, et pas seulement des femmes. Et Espoir-Vie a également trouvé des stratégies de sensibilisation des auteurs de violences ou chantage sexuels, faisant nettement diminué les cas sur la zone.

Enseignants et personnel de santé se sont fortement impliqués dans ces sensibilisations, qui ont touché 419 personnes dans les centres de santé, et 1239 élèves dans les écoles.

Ces sensibilisations permettent peu à peu de faire évoluer la vision de la femme dans le couple, car elle est encore bien souvent vue comme la seule responsable en cas de problème de santé dans le couple.

Après la rentrée scolaire, les actions de sensibilisation vont reprendre, et une séance de dépistage est prévue dans chaque commune partenaire.

Sensibilisation dans les écoles et dans les centres de santé :

2016-07-sensib_VIH-cscom-01 2016-07-sensib-VIH-ecole

Séance de travail sur l'interface de gestion d'Espoir-Vie :

2016-07-gestion-espoir-vie-07