En juin 2016, nous avons aidé la coopérative des femmes de Niamakouna à clôturer une parcelle de 2ha, cédée par le village, pour qu’elles mènent des activités de maraîchage.

Elles n’ont pas attendu la saison de maraîchage (habituellement de décembre à mai) pour commencer à planter piments, haricots et tomates.

La coopérative des femmes de Niamakouna est aussi un exemple en matière de gestion.

Clôture de la parcelle et pied de piment :

2016-12-femmes-niamak-03 2016-12-femmes-niamak-04

Séance de recouvrement des cotisations mensuelles :

2016-12-femmes-niamak-13