La saison de maraîchage a repris, en particulier pour les femmes de N’Tiobougou et Niamakouna.

En attendant la fin des travaux d’irrigation de leur parcelle, les femmes de Niamakouna ont commencé à cultiver, en charriant les seaux d’eau depuis le village. Une belle preuve de motivation de cette coopérative très dynamique !

Comme elles s’y étaient engagées, elles ont également planté des pieds de pourghère tout autour de la clôture, pour en assurer la pérennité et lutter contre l’érosion.

A leur demande, nous avons aussi fait réaliser, avant de démarrer les cultures, le parcellaire, qui leur a permis de répartir la terre cultivable entre les différentes femmes de la coopérative.

Reprise du maraîchage à Niamakouna :

2017-01-niamakouna-cultures-03 2017-01-niamakouna-cultures-02

Protection de la clôture en pieds de pourghère :

2017-01-niamakouna-cloture-04