Cette année, la saison des pluies a fait des dégâts au Mali. Voici l’exemple de N’Tiobougou, où l’eau est montée encore plus haut que d’habitude, détruisant les salles de classes en banco (briques de terre).

Les villageois s’organisent pour accueillir les enfants dans des classes provisoires, pour la rentrée scolaire début octobre.

En revanche, nous sommes heureux de constater que la piste latéritique financée par l'Arcade il y a une dizaine d'année a très bien résisté à la forte pluviométrie.

Photos :

De chaque côté de la piste, les champs se transforment en lac (photo 1), et le pont est largement submergé (photo 2). Pendant plusieurs jours, seule la pirogue permet de rejoindre Blendio et la route nationale.

2017-09-piste 2017-09-pont

La cour de l’école après le retrait de l’eau

2017-09-ecole