Cités-Unies France (réseau national des coopérations décentralisées) a organisé une visite en France des 9 directeurs des Agences de développement Régionales (ADR) du Mali.

Elle nous a demandé d’accueillir les Directeurs des Agences de Tombouctou et de Sikasso, que nous avons reçu les 26 et 27 septembre.

Bien que très courte, cette mission fut extrêmement riche, et la délégation malienne a pu discuter avec les élus des communes membres de notre coopération décentralisée en Isère et en Savoie, mais aussi avec des entreprises du territoire : la Forge Leborgne, le GAEC Comunal-Verollet pour la transformation des produits agricoles, le magasin de producteurs « A la Ferme ».

Visite de l’entreprise de Forge Fiskars-Leborgne, à Arvillard / à la mairie de Barraux avec le maire de Barraux, les élus de Pontcharra et de La Rochette :

2017-09-27-ADR-03-arvillard 2017-09-27-ADR-06-barraux-1

Les Directeurs maliens ont présenté les enjeux de la décentralisation et du développement économique au Mali, et ils ont posé de nombreuses questions sur l’organisation du développement en France : la vision et la planification, la fiscalité, la mise en valeur des ressources du territoire et le désenclavement furent au centre des échanges. Et l’importance de l’éducation, de la sensibilisation et du civisme sont souvent revenues.

Les français qui les ont reçus ont pu se rendre compte de l’évolution du Mali et de la volonté des cadres maliens de participer au développement de leur pays, au-delà des problèmes sécuritaires et des phénomènes de migrations.

Notre coopération décentralisée partage avec les Directeurs d’ADR une même vision du développement, et surtout de l’appui aux collectivités pour qu’elles puissent jouer leur rôle dans le développement économique de leurs territoires.

Ainsi, nous nous sommes quittés avec des perspectives de collaboration, notamment autour des outils informatiques de sensibilisation et de gestion municipale (GM2i) créés par l’ARCADE.

Ousmane TRAORE : « Je pensais que seul notre délégation avait un intérêt dans ce voyage. Mais les français que j’ai rencontré étaient plus intéressés encore ! A tous les niveaux, j’ai senti que les gens avaient envie de partager. J’ai vu la véracité des propos, car ils nous ont parlé autant de l’évolution que des difficultés. J’ai compris qu’ici aussi rien ne se gagne facilement, malgré le niveau de développement. Il y a toujours des obstacles. Chez nous on a beaucoup d’obstacles aussi, mais on peut dupliquer des choses qu’on a vu ici. Nous avons tous intérêt à créer des échanges, à partager nos expériences.»

Jean-Claude MONTBLANC : « On peut apprendre de vous, notamment pour organiser la solidarité. On doit apprendre à faire avec les moyens qu’on a, car on est habitué à attendre que l’aide vienne d’ailleurs ».

Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à cette mission et en ont fait une belle réussite !

- La délégation avec les élus de Le Cheylas et le maire de La Rochette, devant le Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Le Cheylas

- Puis à Alpespace avec le vice-président à l’économie de Cœur de Savoie :

2017-09-26-ADR05-cheylas-1 2017-09-26-ADR10-alpespace-1