Les associations de femmes de N’Tiobougou et de Niamakouna, que nous avons accompagnées sur leurs projets de maraîchage, ont désormais des productions suffisantes pour vendre leur surplus au marché du chef-lieu, mais aussi à Niena, la ville la plus proche. Un bel exemple de circuit court et de consommation locale !

Par ailleurs, les femmes de Niamakouna ont mis en place deux fosses à compost pour ne plus utiliser d’engrais chimiques.

Elles ont aussi lancé des actions de reboisement : En attendant que le village ne choisisse une parcelle pour cela, elles ont déjà planté 50 pieds d’eucalyptus autour de leur jardin, sans compter les nombreux arbres fruitiers sur leurs parcelles !

Le jardin des femmes de N’Tiobougou et la vente des légumes à la ville de Niena :

2019-08-Jardin 2019-08-legumes-marché

Déchets verts et déjections animales sont collectés pour la fosse à compost et Plantation d’eucalyptus :

2019-08-compost 2019-08-reboisement