Grâce à un cofinancement de CDC développement Solidaire et de l’Agence des Micro-Projets, ainsi qu’à la participation du Club Soroptimist de Grenoble, nous accompagnons l’association des femmes de Niamakouna dans la mise en œuvre de leur projet de pisciculture :

- Les 4 bassins piscicoles, alimentés par l’adduction d’eau de leur jardin (l’eau des bassins est ensuite utilisée pour irriguer les productions maraîchères), sont construits et mis en eau. - L’association des femmes a participé financièrement à hauteur de 1 000 €, grâce à ses bénéfices sur les activités maraîchères, complétés par des cotisations exceptionnelles de ses membres.

- Un groupe de femmes a reçu une formation technique au centre de formation DIALLO, une ferme piscicole réputée de Bamako.

- Nous avons octroyé un fond de roulement pour l’achat des premiers alevins de silures et leur alimentation.

Et bien sûr, comme sur tous nos projets, les femmes de Niamakouna bénéficient d’un appui-conseil régulier en gestion et d’un suivi technique.

En plus d’apporter des revenus supplémentaires aux femmes et de renforcer leurs capacités de gestion et d’initiatives, cette activité va permettre de lutter contre la malnutrition.

Les premiers alevins ont été mis dans les bassins il y a un mois, et leur poids a déjà été multiplié par 10, ce qui est de bon augure pour l’élevage. Dans 6 mois, les femmes devraient pouvoir vendre les premiers poissons.

Ce projet, le premier du genre dans la zone, est une grande fierté pour les femmes de Niamakouna, mais aussi pour tout le village !

La formation technique :

2019-10-formation_pisiculture-15 2019-10-formation_pisiculture-17

Les femmes responsables des bassins piscicoles contrôlent l'élevage et nourrissent les poissons :

2019-10-Bassins piscicoles Niamakouna 18