Grâce à un cofinancement de l’Agence de l’Eau Rhône-Alpes Méditerranée, nous accompagnons les communes maliennes dans un projet triennal sur l’Eau et l’Assainissement.

Ainsi, en réponse aux demandes des communes, nous avons accompagné 4 villages/quartiers de BLENDIO, BENKADI et TELLA, pour mettre en place leurs comités de gestion de l’Eau.

Réunion du comité de gestion à Komala (BENKADI) :

2019-10-forage-Ben-Komala-03-rc

Dans chaque localité, les habitants ont choisi au moins deux femmes parmi les membres du bureau, parfois à des postes de responsabilité (trésorière ou vice-présidente).

Chaque comité a établi un règlement intérieur adapté au contexte local, ainsi que des cotisations annuelles pour financer l’entretien des forages. Par exemple, à Diourakala (commune de BLENDIO), la cotisation est de 1 000 Fcfa par an et par chef de famille.

Les comités de gestion sont suivis au CIAGE, ce qui permet de poursuivre la formation des membres des bureaux au gré des difficultés rencontrées.

Suite à ce travail, nous avons fait percer les 4 forages par l’entreprise H&A Consult de Sikasso. Les réalisations sont cofinancées à hauteur de 10% par les communes maliennes.

A Dialakoro, un hameau qui ne possède qu’un puits artésien dont l’eau n’est pas potable, le premier forage a été négatif, l’entreprise a donc du en forer un deuxième, jusqu’à 200 mètres de profondeur. Heureusement, les essais de pompage ont révélé que le niveau dynamique était suffisant pour l’équiper !

Forages de Dialakoro (BLENDIO) et de Yelekela (TELLA) :

2019-10-Forage Dialakoro 2019-10-Forage Yélékéla

La prochaine étape sera donc l’équipement de ces 4 forages avec des pompes manuelles.

Par ailleurs, dans le cadre de la Loi Oudin, nous venons de signer avec la communauté de communes du Grésivaudan une convention de 4 ans, actant l’octroi d’une subvention annuelle de 2 000 € destinés à nos projets Eau et Assainissement.