10 octobre 2016

Parc de vaccination

Cette année, à la demande de l’association intercommunale des emboucheurs (éleveurs bovins), nous avons financé la construction d’un parc de vaccination. Les emboucheurs ont cofinancé le projet, ils sont responsables de la gestion du parc de vaccination.

Ce projet concret fait suite à un suivi de gestion de plusieurs années, où les éleveurs ont su montré leur exemplarité, leur capacité à faire des bénéfices, mais aussi à verser une participation sur leurs bénéfices aux communes dont ils sont issus, sous forme de « taxe volontaire » (voir articles précédents).

Après échanges entre l’association, l’entreprise et l’ARCADE, nous avons décidé de construire un parc en pierres maçonnés, pour une plus grande solidité.

Le projet est cofinancé par le Ministère des Affaires Etrangères et le Département de la Savoie.

2016-10-parc_vaccination-travaux-02

Posté par ARCADE Une Terre à 16:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


05 octobre 2016

L’école de Dembela à Barraux

Toutes les classes de l’école primaire de Barraux ont pu découvrir comment se passe l’école dans le village de Dembela, à travers un diaporama animé et des extraits de films.

Des échanges très intéressants ont ensuite eu lieu entre les élèves et l’intervenante.

Ces échanges ont permis de poser la première pierre d’un échange scolaire entre la France et le Mali, auquel tous les enseignants de Barraux ont décidé de participer.

Ce partenariat avec l’école a été mis en place par la bibliothèque de Barraux, financé par la mairie de Barraux. Un grand merci à tous ceux qui font vivre ces évènements !

Le travail des élèves maliens et français sera présenté lors d’une soirée grand public à Barraux le 24 mars 2017, avec la projection du film « Fanta, le quotidien d’une petite fille de la brousse malienne ».

Photo : Intervention à l’école de Barraux

2016-10-Barraux-ecole-2016-10-13

Posté par ARCADE Une Terre à 18:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

04 octobre 2016

Cultures à Niamakouna

A Niamakouna (BLENDIO), l’association des femmes que nous suivons a, comme chaque été, commencé la culture collective de riz sur un hectare.

Dans la parcelle maraîchère que nous avons aménagée (voir article précédent), elles ont aussi commencé cet été la culture du piment. Pour cela, elles ont acheté des plans aux femmes de N’Tiobougou, une des autres associations de femmes de BLENDIO que nous accompagnons pour développer les cultures maraîchères.

Photo : Culture collective de riz à Niamakouna

2016-10_femmes-Niamakouna-riz-02

Posté par ARCADE Une Terre à 15:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

03 octobre 2016

Le Mali à Saint-Maximin

Afin de mettre en place des échanges scolaires entre Saint-Maximin et une école de la zone de Dembela, nous sommes intervenus dans la classe de CM1-CM2 de M. Gauthier.

A l’issue de cette intervention, les élèves ont rédigé un article :

Cette année, deux autres échanges scolaires auront lieu entre la France et le Mali, avec l’école d’Arvillard en Savoie, et de Barraux en Isère.

Extrait de diaporama de présentation de Dembela :

 2016-10-presentation_dembela

Posté par ARCADE Une Terre à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

23 septembre 2016

Outils pédagogiques, de précieux soutiens !

Dans le cadre de notre projet d'échanges pédagogiques avec les enseignants maliens, nous travaillons autour de trois manuels, en lecture, maths et grammaire, choisi par les enseignants maliens pour leur intérêt pédagogique.

Les éditions Hatier nous ont fait un don de 130 ouvrages qui pourront être utiliser par les enseignants maliens dans leurs classes, et sur lesquels Marie-France va travailler avec eux lors de sa prochaine mission.

Un grand merci aux éditions Hatier, et tout particulièrement à Mme Cossart, qui a rendu possible ce partenariat !

Autre outil pédagogique que nous allons apporter aux enseignants maliens : l'exposition réalisée par les élèves de 5ème du Collège George SAND de La Motte-Servolex "Le Mali d’hier à aujourd’hui ". Ce travail a été exposé au Collège pendant le mois de septembre. Merci aux élèves, à leur enseignante, à la documentaliste et à la direction du collège d'avoir pu rendre possible ce beau projet !

Exposition MALI à la Motte-Servolex

2016-09-expo_college_motteTravail à Oueto sur la méthode de lecture "Ratus"

2016-09-ecole_oueto-11

Posté par ARCADE Une Terre à 14:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


30 août 2016

Retour sur « L’égalité femme-homme »

Le 27 juin, la commune de Barraux nous a invité a présenté notre film « L’égalité femme-homme dans un projet de développement », lors d’une soirée organisée par la bibliothèque de Barraux.

Dans un décor africain mis en place par la bibliothèque, nous avons longuement échangé avec les participants (en majorité des femmes !) sur la condition des femmes au Mali, les relations femme-homme, et comment nous prenons en compte cet aspect dans nos projets, pour faire « bouger les lignes » sans heurter les coutumes locales. Cela nous a amené à comparer aussi avec les inégalités existantes dans notre société. Une soirée très riche qui s’est clôturée par un buffet africain.

Un grand merci à la commune de Barraux, et tout particulièrement au personnel et aux bénévoles de la bibliothèque !

2016-08-barraux-06 (photo : la soirée à Barraux)

Extraits du film « L’égalité femme-homme dans un projet de développement » :

En savoir plus sur le film : http://www.arcade-vivre.asso.fr/conferences/les-films-arcade

Posté par ARCADE Une Terre à 10:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

26 août 2016

Premiers résultats du projet VIH 2016

Suite aux premiers mois de sensibilisation dans les écoles et les centres de santé (cofinancement Fondation de France), voici les premiers résultats observés par Espoir-Vie dans son rapport intermédiaire d’activité :

"- On peut dire sans risque de se tromper que la venue d’une femme dans l’équipe de sensibilisation a eu un impact positif dans la mobilisation et la motivation des femmes à répondre présente le jour des consultations prénatales (CPN). Cela s’est traduit par l’augmentation du nombre de femmes enceintes qui sortent pour les CPN, nombre qui reste d’ailleurs faible.

2016-08-sensib_VIH-cscom

- L’implication du personnel de santé, des enseignants et des anciens relais communautaires dans les sensibilisations ;

- Le contact et la sensibilisation auprès d’autres associations locales lors de rencontres plus ou moins formelles ;

- La confiance des autorités locales et des populations envers l’équipe d’Espoir-Vie, qui a permis la bonne tenue des animations, l’échange d’informations avec les gens et la réalisation d’entretiens individuels ;

- Le changement de comportement déjà visible de certaines personnes (en particulier des hommes responsables de violence envers les femmes) ;

- Un début d’implication des époux auprès de leurs femmes pour la prévention des IST et la santé de l’enfant, implication que nous devons renforcer lors de la poursuite des activités.

- Nous pensons que la population est désormais suffisamment informée pour lancer la campagne de dépistage.

- Lors des sensibilisation, a été exprimée une demande de créer un centre d’écoute fixe pour permettre aux femmes de s’informer de façon continue. Les élus locaux doivent en tenir compte dans leurs plans de développement communaux.

- L’association Espoir-Vie a opté pour le genre dans son équipe d’animation (une femme et un homme). Ce choix a donné beaucoup de visibilité à la sensibilisation, a permis aux femmes enceintes et aux jeunes filles scolaires de s’exprimer librement.

Pour la suite des activités, chaque animateur va conserver les mêmes communes d’interventions, car chacun, déjà, est en train d’acquérir la confiance des populations.

Au total, les bénéficiaires de ces sensibilisations ont été :

- 1239 élèves dont 522 filles

- 56 enseignants dont 1 femme

- 37 agents de santé dont 22 femmes

- 98 femmes enceintes et 15 maris

- 306 autres adultes dont 274 femmes

- 2 personnes responsables de violences envers les filles."

Comme prévu, nous effectuons aussi un important travail d’accompagnement sur la comptabilité, qui permet peu à peu de renforcer les capacités de gestion de cette jeune association.

Photo : séance de sensibilisation à la maternité de Dembela

Posté par ARCADE Une Terre à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

17 août 2016

Contes d’Arvillard et de Oueto

Dans le cadre des échanges scolaires entre ces deux écoles, la classe de CE1-CE2  d‘Alexandra BRIOIS, et toutes les classes de Oueto, sous l’impulsion de son directeur Broulaye DOUMBIA, ont créé des contes qu’ils ont envoyé à leurs correspondants par la biais de l’ARCADE.

La création de ses contes s’est faite à partir des légendes du village. En France comme au Mali, cela a donc permis de renforcer les liens entre l’école et les familles, et entre les enfants et les « anciens », détenteurs, détenteurs de traditions.

Voici les contes écrits par les élèves durant l’année scolaire 2015-2016 :

 

Photos : Deux classes de Oueto et d'Arvillard
oueto

arvillard

Posté par ARCADE Une Terre à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,

12 août 2016

Meilleure gestion des associations, "l'effet CIAGE"

Chaque année, le travail mené au CIAGE engendre de nouveaux résultats auprès des associations suivies. Des améliorations dans la gestion qui n’ont l’air de rien, mais qui sont révélateur d’un véritable travail de fond, qui amène peu à peu les comités de gestion vers une autonomie de gestion, une rigueur et une transparence comptable.

Ce qui est énorme pour des associations composées de bénévoles, souvent peu ou pas lettrés et n’ayant aucune notion de gestion.

En voici quelques exemples :

- Dans un comité de gestion de l’eau, le bureau avait utilisé une partie des recettes il y a plusieurs années pour acheter des céréales. Devant la rigueur du suivi et le report systématique de cette créance dans la comptabilité, les membres du bureau ont cette année remboursé cette somme.

- Dans un centre de santé, les dépenses liées au transport pour l’achat de médicaments ont drastiquement diminué et correspondent désormais à la réalité des frais de transport.

- Dans un autre centre de santé, le gestionnaire-comptable a signalé une différence importante entre la somme versée par le comité de gestion et les médicaments fournis par le centre de référence. Celui-ci a reconnu son erreur et a remboursé le centre de santé en médicaments.

- Dans un autre encore, le trésorier parvient désormais à inscrire dans un seul fichier de compta toutes les recettes et dépenses de son centre de santé, ce qui assure la transparence de la gestion et permet au comité de comprendre les bilans annuels du centre et de prendre des décisions pour en améliorer le fonctionnement.

- Les associations de femmes suivies par le CIAGE clarifient leurs opérations de prêts aux membres (souvent très compliqués car chaque mois, il peut y avoir une centaine de petites sommes prêtées puis rendues). Les membres retrouvent confiance, payent de nouveaux leurs cotisations et de nouvelles femmes intègrent ces associations. 9 nouvelles adhésions à N’Tiobougou en 2016 !

Photos : à l’association des femmes de Niamakouna, le remboursement des prêts et le paiement des cotisations se font lors de la réunion mensuelle.

2016-08-femmes-niamakouna-30  2016-08-femmes-niamakouna-37

2016-08-femmes-niamakouna-28

Pour arriver à cela, le gestionnaire-comptable du CIAGE n’impose rien et ne gère pas à la place des comités. Il se contente de suivre la comptabilité à l’aide d’interfaces informatiques, il met en lumière les problèmes, conseille, fait des bilans qui sont ensuite présenté au bureau, puis en Assemblée Générale. Cela encourage les membres des associations à prendre en main leur gestion et à prendre des décisions pour améliorer leurs finances.

Le suivi du CIAGE permet donc une formation en gestion simple très efficace, car non formelle mais basée sur les problèmes concrets que rencontrent les comités de gestion au fur et à mesure du développement de leurs structures.

Seules les associations qui présentent une bonne gestion sont retenues lorsqu’elles présentent des projets à l’ARCADE. Cela encourage également les associations, mais la plupart restent ensuite au CIAGE car elles voient, en quelques années, l’intérêt du service fourni par le CIAGE !  

Sur la zone, le travail du CIAGE est désormais reconnu et chaque année, de nouvelles associations locales sollicitent ses services pour améliorer leur gestion.

D’autres résultats du CIAGE :

Auprès des éleveurs : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/04/15/33669605.html

Auprès des centres de santé :

    En 2015 : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/07/10/32338253.html

http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/03/06/31654327.html

    En 2014 : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/03/06/31654327.html

La méthode de suivi : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/01/08/33181357.html

05 août 2016

Formation des femmes en gestion et parcelle maraîchère

Bia a dispensé une journée de formation sur la gestion de l’association aux femmes de Niamakouna, avec de nombreuses participantes, très attentives !

Les principaux thèmes étaient la comptabilité simple en entrées et dépenses, tenir un PV de réunion.

Par ailleurs, nous avons terminé les travaux de clôture de la parcelle maraîchère que le village a octroyé à l’association de femmes, à proximité du village. Cette association a été choisi pour ce projet en raison de sa bonne gestion, mais aussi parce que le village est un de ceux qui présente un taux de recouvrement des taxes de 100%.

Photos : formation en gestion et réception de la clôture.

2016-08-Formation-gestion 2016-08-jardin-Niamakouna

Posté par ARCADE Une Terre à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,