12 septembre 2019

Aménagement du marché, les forains s’organisent

Depuis plusieurs années, la commune de BENKADI projette d’aménager le marché du chef-lieu. Suite aux études techniques cofinancées par l’ARCADE et l’Agence de l’Eau RMC, celle-ci a accepté de cofinancer l’assainissement du marché, préalable à tout autre aménagement.

Afin d’assurer la pérennité de ce projet, et face aux difficultés de recouvrement des taxes sur les marchés dans les communes maliennes, nous avons accompagné la commune et les forains dans une réflexion sur l’organisation du marché.

Ainsi, en 2019, est née une association de forains chargée d’assurer le bon fonctionnement du marché. Elle est composée de forains hommes et femmes et de représentants de la mairie et du village. Sa gestion est suivie au CIAGE et Younouss les accompagne dans leur projet.

Les cotisations mensuelles des forains permettront d’assurer l’entretien du marché. Mais surtout, la structuration des acteurs leur permet de s’organiser autour de l’assainissement et de l’entretien du marché. Ils cherchent déjà des solutions collectives pour la gestion des déchets et réfléchissent aux règles d’utilisation des futurs magasins et hangars qu’ils souhaitent construire sur le marché.

Ce projet fait suite aux riches échanges, en 2018, entre la mairie de La Rochette et la Délégation Malienne venue s’inspirer de l’expérience de ses partenaires français.

Photos :

échanges sur le marché de La Rochette - réunion de l’association des forains

2019-09-marche_rochette 2019-09-forains_Benkadi 

Posté par ARCADE Une Terre à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,


11 juillet 2018

Diversification à N’Tiobougou

Comme l’année passée, les femmes de N’Tiobougou ont pu générer plus de 4 000 000 Fcfa de ventes individuelles (hors auto-consommation) grâce au jardin maraîcher que nous avons aidé à aménager.

Mais cette année, nous notons une véritable diversification des productions. L’échalote reste la production la plus importante, avec près de 12 tonnes récoltées. Mais elles ont développé de nombreuses autres productions, permettant une diversification de l’alimentation : salade, pommes de terre, dah, betteraves ou choux sont en pleine expansion dans le jardin des femmes.

De même, l’utilisation d’engrais chimiques diminue au profit du compost et du fumier, et grâce à la reproduction des techniques utilisées l’année dernière sur les parcelles collectives (ex : espacement des bulbes, formes des planches, technique d’irrigation, etc.).

Face à cette dynamique, le village vient d’octroyer deux hectares de terrain supplémentaires à l’association des femmes, pour qu’elle puisse produire de l’arachide pendant l’hivernage.

On leur souhaite bon travail et une bonne production !

Photos : Culture de choux, récolte de l’échalote et conservation des semences.

2018-07-ntiobougou-chou

2018-07-Ntiobougou-recolte

2018-07-conservation_semences

Posté par ARCADE Une Terre à 15:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

03 novembre 2017

Pas de démocratie sans impôt !

En octobre a lieu au Mali la restitution des Comptes administratifs des communes à la population, à travers une réunion publique regroupant les élus, les chefs de village, les représentants des différentes structures actives dans la commune et un représentant de l’état (sous-préfet).

Younouss a participé à ces rencontres dans les communes participantes.

Cette année, un même sujet semble avoir suscité l’attention dans toutes les communes : la nécessité de recouvrer impôt et taxes pour assurer la viabilité des communes et leur permettre de réaliser des projets.

Toutes les communes ont acté l’importance de mettre en place de nouvelles taxes, basées sur le développement des activités économiques. Par exemple la taxe sur les véhicules lors des foires hebdomadaires.

En tant que partenaire de la coopération décentralisée, nous sensibilisons nos partenaires sur ce thème depuis le début de la décentralisation, pour rendre plus autonomes des communes en plein développement. « Il n’y a pas de démocratie sans impôt ! »

L’ARCADE a toujours imposé aux communes partenaires un taux de recouvrement de l’impôt supérieur à 80%, et Dembela avait été prise comme modèle par le Ministère des Finances.

Avec les nouveaux élus, nous avons beaucoup insisté sur les raisons de cette exigence.

Et pour aider les élus à convaincre les villages récalcitrants, nous avons réalisé un diaporama sur « Pourquoi payer ses impôts ? ».

Nous sommes donc très satisfaits de voir que toutes les communes, mais aussi les autorités de Tutelle, sont soucieuses de cet enjeu et souhaitent améliorer leur fiscalité.

Et nous allons bien sûr continuer notre accompagnement pour aider les élus à mettre en œuvre leurs décisions !

Extrait du diaporama « Pourquoi payer ses impôts ? » :

2017-11-Diaporama_impots-extrait2

Merci à Bernard, Lysiane, Francis, André et tant d'autres pour leur travail sur ces diaporamas !

Posté par ARCADE Une Terre à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,