26 juillet 2016

Développement du maraîchage

En juin, nous avons également lancé la clôture de la parcelle maraîchère des femmes de Niamakouna (Blendio), ainsi que la réalisation des études du barrage de Oueto (Blendio – Benkadi).

Ce barrage, réalisé sans études préalable il y a quelques années par l’intercommunalité du Ganadougou, n’a pas été bien positionné, et l’eau qu’il retient est chaque année moins importante. Pourtant, il est devenu essentiel pour les trois villages de Oueto, Niamakouna et Sondio, sur deux communes différentes, qui, organisés en association, ont développé la riziculture, le maraîchage, mais aussi l’arboriculture et la pêche.

Bernard a également fait le point avec le bureau d’études SETADE pour finaliser les études de réhabilitation de la plaine du Koureh.

 

Par ailleurs, en attendant l’embauche d’un nouveau chef de projet, la mission de Bernard lui a permis de travailler avec Bia et You à la mise en place d’un fonctionnement provisoire, pour assurer la continuité de nos actions jusqu’à la mission de l’automne.

Notamment le suivi de l’association des femmes de N’Tiobougou qui, outre les échalotes, ont produit cette année de grandes quantités de Gombo, grâce à l’adduction d’eau réalisée en début d’année. (voir aussi : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/05/04/33763632.html). Elles le vendent sur les marchés de Blendio et de Dembela, mais aussi à des clients venus de Sikasso pour leur acheter !

Jardin des femmes de N’Tiobougou :

2016-07-ntiobougou

Visite du barrage de Oueto en février :

2016-07-barrage_oueto-01

Travail au bureau à Dembela - Bia et Bernard :

2016--07-base

Posté par ARCADE Une Terre à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,


23 mars 2016

Riziculture sur le Koureh : un bilan positif !

Les récoltes 2015 ont été très satisfaisantes cette année sur le casier rizicole du Koureh. A tel point que de nouvelles personnes ont demandé une parcelle à cultiver !

Ce casier de 103 hectares est divisé en 137 lots, répartis entre hommes et femmes des deux villages limitrophes.

154 tonnes ont été produites cette année, presque deux fois plus que l’année précédente ! Mais les rendements pourraient encore être améliorés, grâce à un appui sur les techniques agricoles et à la réhabilitation du casier. En effet, cet ouvrage hydro-agricole (réalisé par la région de Sikasso en 2011) peut être amélioré pour faciliter les cultures quelque soit la qualité de la saison des pluies. Nous avons donc commencé, avec le bureau d’études malien SETADE, des études de réhabilitation, mais aussi des études environnementales, car il y a de nombreux arbres à couper dans le casier pour faciliter les cultures.

Sur ce projet, nous avons également bénéficié des conseils techniques de Karum, bureau d’études de Chamoux, et de Blandine GEHIN, ingénieur environnement.

Toute la production n’étant pas destinée à l’auto-consommation, Moussa travaille actuellement avec les Banques de Céréales Communales et le comité de gestion du Koureh sur la commercialisation et l’écoulement du riz.

Le comité de gestion a également mis en place des cotisations, pour pouvoir assurer la maintenance des ouvrages.

Photos : battage et récolte de riz sur la parcelle d'une femme :

2016-03-koureh-14 2016-03-koureh-06

Prise de contact du bureau d’études SETADE avec les acteurs locaux :

2016-03-setade-02

16 janvier 2014

Hydraulique : études et sensibilisation

En 2013-2014, nous avons réalisé les études géoélectriques nécessaire avant tout forage, sur l'ensemble des villages des 4 communes ayant des besoins en eau potable (cofinancement Agence de l'Eau RMC).

Suite au travail de fond mené par chaque commune pour avons la situation précise des villages concernés, nous avons fait le tour des villages pour discuter de la situation hydraulique dans chaque village et de la gestion des ouvrages existants.

Nous avons bien sur visité ces ouvrages et sensibiliser sur la gestion et l'entretien, le maintien des conditions d'assainissement autour des points d'eau, mais aussi sur les conditions d'une future réalisation d'ouvrages : fonctionnement sain d'un comité de gestion et mode de recouvrement pour assurer la pérennité des ouvrages, suivi au CIAGE, importance de la participation des femmes dans le comité, bon entretien des ouvrages existants, etc.

A l'issue de cette "tournée", nous avons également fait réaliser l'étude de réhabilitation de 5 forages existants, qui ont actuellement des problèmes techniques.

forage-mebougou-lr

Photo : un des forages de Mebougou, dont l'enceinte a été récemment rénovée par le village. Mais les deux forages ne sont pas suffisants pour alimenter en eau potable une population de plus de 2 000 habitants !

Posté par ARCADE Une Terre à 10:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,