11 juillet 2018

Diversification à N’Tiobougou

Comme l’année passée, les femmes de N’Tiobougou ont pu générer plus de 4 000 000 Fcfa de ventes individuelles (hors auto-consommation) grâce au jardin maraîcher que nous avons aidé à aménager.

Mais cette année, nous notons une véritable diversification des productions. L’échalote reste la production la plus importante, avec près de 12 tonnes récoltées. Mais elles ont développé de nombreuses autres productions, permettant une diversification de l’alimentation : salade, pommes de terre, dah, betteraves ou choux sont en pleine expansion dans le jardin des femmes.

De même, l’utilisation d’engrais chimiques diminue au profit du compost et du fumier, et grâce à la reproduction des techniques utilisées l’année dernière sur les parcelles collectives (ex : espacement des bulbes, formes des planches, technique d’irrigation, etc.).

Face à cette dynamique, le village vient d’octroyer deux hectares de terrain supplémentaires à l’association des femmes, pour qu’elle puisse produire de l’arachide pendant l’hivernage.

On leur souhaite bon travail et une bonne production !

Photos : Culture de choux, récolte de l’échalote et conservation des semences.

2018-07-ntiobougou-chou

2018-07-Ntiobougou-recolte

2018-07-conservation_semences

Posté par ARCADE Une Terre à 15:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


02 mai 2018

Les femmes de Niamakouna bénéficiaires

En 2016, nous avons aidé l’association des femmes de Niamakouna (commune de BLENDIO) à clôturer une parcelle maraichère donnée par leur village. En 2017, nous avons aidé les femmes à mettre en place un système d’irrigation dans leur jardin.

Dès 2017, cette association, très dynamique, a réalisé un bénéfice de 590 €, sans compter les ventes individuelles de chacun des membres !

Ce bénéfice devrait encore augmenter en 2018, avec le développement des cultures collectives, qui leur permettent de tester de nouvelles techniques agricoles et de nouvelles spéculations.

Bilan annuel 2017 de l'association des femmes de Niamakouna :

2018-05-Bilan2017-femmes_Niamakouna

Le jardin des femmes et la mise en culture des parcelles collectives :

2018-05-Jardin Niamakouna 

2018-05-Jardin_coll_Niamakouna

Posté par ARCADE Une Terre à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

08 mars 2018

Nouvelle saison de maraîchage

Voici quelques photos des magnifiques jardins des femmes de Niamakouna et N’Tiobougou en ce début d’année.

La clôture et l’irrigation leur donne une grande motivation, car elles peuvent ainsi cultiver de nombreux produits maraîchers. Elles cherchent chaque année à diversifier les productions (betterave, carotte, aubergine), et à aller vers une agriculture biologique, sans engrais chimiques ni pesticides.

2018_03_ntiobougou 2018-03-niamakouna

2018-03-aubergine

Posté par ARCADE Une Terre à 18:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

22 décembre 2017

Piments de Niamakouna

Les femmes de Niamakouna ont récolté et fait sécher le piment produit dans le jardin que nous avons aménagé.

Résultat : 258,8 Kg de piment séché, dont 58,2 kg sur la parcelle collective.

Elles ont déjà commencé la nouvelle saison de maraîchage, et ont de nouveaux projets à nous soumettre, tel que la construction d’un magasin de stockage et vente de leurs productions, et la construction d’un bassin piscicole approvisionné par le système d’irrigation du jardin. A suivre !

Photos :

Pesage des piments :

2017_12_niamak2 2017_12_niamak4

Jardin des femmes début décembre :

2017_12_niamak1

 

Posté par ARCADE Une Terre à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

27 juillet 2017

Maraîchage à Niamakouna

Suite aux travaux d’irrigation (château d’eau, pompe solaire et bassins) et au parcellaire réalisés début 2017, les femmes de Niamakouna ont cultivé leur parcelle de 2 hectares en maraîchage.

Premiers essais d’irrigation :

2017-07-irrigation_Niamakouna-16

Cultures au fil de la saison :

2017-06-jardin_NIamakouna-03 2017-06-jardin_NIamakouna-04

Et récolte :

2017-07-niamakouna_recolte

Piment :

2017-07-niamakouna_piment

Posté par ARCADE Une Terre à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


02 juin 2017

Cultiver sans engrais chimique

L’équipe ARCADE a accompagné les femmes de N’Tiobougou dans la mise en culture de deux parcelles témoin, pour les inciter à ne plus utiliser les engrais chimiques lors de la production des échalotes.

Outre l’intérêt environnemental et financier, il semble que les échalotes cultivées avec de la fumure organique se conservent mieux.

L’objectif était de montrer que sans engrais chimique, mais en améliorant les techniques de production, on peut avoir un meilleur rendement qu’avec leurs techniques habituelles.

2017-07ntiobougou-08 2017-07-temoin

Le jardin des femmes de N’Tiobougou en février - Démonstration sur la planche témoin

7,5 kg de semences ont été plantées sur chacune des parcelles.

Le groupe 1, qui a suivi toutes les consignes de production (espacement des pieds d’échalote, modification de la forme des planches, utilisation d’un arrosoir) a récolté 94 Kg.

Le groupe 2 a également produit sans engrais chimique, mais n’a pas respecté les autres consignes de production. Il n’a récolté que 44 Kg.

Avant de voir ces résultats, les femmes ne pensaient pas possible de faire un bon rendement sans engrais chimique.

Pourtant, le rendement du groupe 1 dépasse les rendements qu’elles ont réalisée individuellement avec de l’engrais chimique, et les bulbes sont beaucoup plus gros.

Beaucoup d’entre elles disent qu’elles vont essayer cette technique de production l’année prochaine.

Dès cette année déjà, nous avons constaté que les femmes qui utilisent de la fumure organique (fumier de bœufs, volaille, compost, etc.) sont de plus en plus nombreuses.

2017-07-fumure 2017-07-Recolte -N'tiob

Utilisation de fumure organique - Récolte des échalotes

Posté par ARCADE Une Terre à 10:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

10 avril 2017

Irrigation des jardins

Début 2017, nous avons fait réaliser deux forages :

- A Mebougou, pour irriguer le jardin des femmes et, à terme, renforcer également l’approvisionnement en eau potable du village ;

- A Niamakouna, pour irriguer le jardin des femmes.

Le forage de Mebougou révèle un débit peu important, qui serait insuffisant pour irriguer le jardin, à moins de réaliser un deuxième forage et des les coupler.

Celui de Niamakouna a un débit largement suffisant pour l’irrigation du jardin, les travaux d’installation de la pompe, panneaux solaires et château d’eau ont donc été réalisés. Cela va grandement faciliter le travail de ces femmes, qui devaient auparavant transporter l’eau depuis le puits situé à l’extérieur de la parcelle.

Travaux du forage de Mebougou :

2017-04-forage-mebougou-03

Transport des seaux à Niamakouna puis réalisation du système d'irrigation :
2017-04-niamakouna-jardin-17

2017-04-niamak

 

Posté par ARCADE Une Terre à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

12 août 2016

Meilleure gestion des associations, "l'effet CIAGE"

Chaque année, le travail mené au CIAGE engendre de nouveaux résultats auprès des associations suivies. Des améliorations dans la gestion qui n’ont l’air de rien, mais qui sont révélateur d’un véritable travail de fond, qui amène peu à peu les comités de gestion vers une autonomie de gestion, une rigueur et une transparence comptable.

Ce qui est énorme pour des associations composées de bénévoles, souvent peu ou pas lettrés et n’ayant aucune notion de gestion.

En voici quelques exemples :

- Dans un comité de gestion de l’eau, le bureau avait utilisé une partie des recettes il y a plusieurs années pour acheter des céréales. Devant la rigueur du suivi et le report systématique de cette créance dans la comptabilité, les membres du bureau ont cette année remboursé cette somme.

- Dans un centre de santé, les dépenses liées au transport pour l’achat de médicaments ont drastiquement diminué et correspondent désormais à la réalité des frais de transport.

- Dans un autre centre de santé, le gestionnaire-comptable a signalé une différence importante entre la somme versée par le comité de gestion et les médicaments fournis par le centre de référence. Celui-ci a reconnu son erreur et a remboursé le centre de santé en médicaments.

- Dans un autre encore, le trésorier parvient désormais à inscrire dans un seul fichier de compta toutes les recettes et dépenses de son centre de santé, ce qui assure la transparence de la gestion et permet au comité de comprendre les bilans annuels du centre et de prendre des décisions pour en améliorer le fonctionnement.

- Les associations de femmes suivies par le CIAGE clarifient leurs opérations de prêts aux membres (souvent très compliqués car chaque mois, il peut y avoir une centaine de petites sommes prêtées puis rendues). Les membres retrouvent confiance, payent de nouveaux leurs cotisations et de nouvelles femmes intègrent ces associations. 9 nouvelles adhésions à N’Tiobougou en 2016 !

Photos : à l’association des femmes de Niamakouna, le remboursement des prêts et le paiement des cotisations se font lors de la réunion mensuelle.

2016-08-femmes-niamakouna-30  2016-08-femmes-niamakouna-37

2016-08-femmes-niamakouna-28

Pour arriver à cela, le gestionnaire-comptable du CIAGE n’impose rien et ne gère pas à la place des comités. Il se contente de suivre la comptabilité à l’aide d’interfaces informatiques, il met en lumière les problèmes, conseille, fait des bilans qui sont ensuite présenté au bureau, puis en Assemblée Générale. Cela encourage les membres des associations à prendre en main leur gestion et à prendre des décisions pour améliorer leurs finances.

Le suivi du CIAGE permet donc une formation en gestion simple très efficace, car non formelle mais basée sur les problèmes concrets que rencontrent les comités de gestion au fur et à mesure du développement de leurs structures.

Seules les associations qui présentent une bonne gestion sont retenues lorsqu’elles présentent des projets à l’ARCADE. Cela encourage également les associations, mais la plupart restent ensuite au CIAGE car elles voient, en quelques années, l’intérêt du service fourni par le CIAGE !  

Sur la zone, le travail du CIAGE est désormais reconnu et chaque année, de nouvelles associations locales sollicitent ses services pour améliorer leur gestion.

D’autres résultats du CIAGE :

Auprès des éleveurs : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/04/15/33669605.html

Auprès des centres de santé :

    En 2015 : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/07/10/32338253.html

http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/03/06/31654327.html

    En 2014 : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/03/06/31654327.html

La méthode de suivi : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/01/08/33181357.html

05 août 2016

Formation des femmes en gestion et parcelle maraîchère

Bia a dispensé une journée de formation sur la gestion de l’association aux femmes de Niamakouna, avec de nombreuses participantes, très attentives !

Les principaux thèmes étaient la comptabilité simple en entrées et dépenses, tenir un PV de réunion.

Par ailleurs, nous avons terminé les travaux de clôture de la parcelle maraîchère que le village a octroyé à l’association de femmes, à proximité du village. Cette association a été choisi pour ce projet en raison de sa bonne gestion, mais aussi parce que le village est un de ceux qui présente un taux de recouvrement des taxes de 100%.

Photos : formation en gestion et réception de la clôture.

2016-08-Formation-gestion 2016-08-jardin-Niamakouna

Posté par ARCADE Une Terre à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

10 juin 2016

Projections ARCADE en Juin

Après une dernière séance scolaire en mai, au collège de Saint-Pierre d’Albigny, sur les risques naturels au Mali,

Nous vous invitons à deux évènements, organisés conjointement avec les bibliothèques de Barraux et de Le Cheylas, ainsi que le périscolaire de Le Cheylas :

2016-06-film-fanta-cheylas20162016-06-film_genre-barraux2016

- Une soirée projection-débat à Barraux, le 27 juin à 20h30 à la Maison Bèque :

Projection du film "L'égalité femme-homme dans un projet de développement".
Expositions « ce que nous devons à l’Afrique » et « Enfant d’Afrique ».

- Un après-midi Mali à Le Cheylas le 30 juin à 14h30 (lieu à préciser) :

Projection du film "Fanta, petite fille de la brousse malienne".

- Et du 29 juin au 29 juillet, à la bibliothèque de Le Cheylas, une exposition « Afrique » en partenariat avec les associations de la commune.

Entrée gratuite !

Plus d’info sur nos évènements en cliquant ici

Extrait du diaporama interactif "Risques naturels" à destination des écoles :

2016-06-diapo_risques

Posté par ARCADE Une Terre à 16:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,