27 mars 2015

Filière « échalotes », témoignage

Yaoussa COULIBALY, secrétaire de l’association des femmes :2015-03-echalotes-COULIBALY

« Avant d’avoir la clôture, on récoltait les échalotes avant maturité, par peur des dégâts d’animaux. Et certains animaux tombaient dans les puits.

Depuis l’année dernière, la production a triplé. Cette année on a pu faire beaucoup de salades, carottes, betteraves, pommes de terre, etc. On a aussi fait une pépinière de piments. C’est important de pouvoir diversifier les productions, même si l’échalote reste notre principale culture.

C’est difficile d’écouler la production de feuilles d’échalotes. Car il faut tout vendre rapidement avant que ça ne se gâte. On va pouvoir les faire sécher, mais est-ce qu’on pourra trouver des clients pour ça ? Par contre, pour les échalotes séchées, je n’ai pas d’inquiétude, il y a beaucoup de demandes.

Mon rôle, en tant que secrétaire, est d’écrire tout ce qu’il se passe dans l’association. J’essaie de le faire petit à petit. Travailler avec l’ARCADE sur la comptabilité, les recettes, les dépenses, ça me permet d’appliquer ce que j’ai appris à l’école.

L’accompagnement de l’ARCADE a consolidé notre courage. Toutes les femmes viennent cultiver maintenant.

Les premières productions sont désormais à maturité, et les femmes de N’Tiobougou ont déjà récolté une tonne d’échalotes !

Le bâtiment de transformation des échalotes et le séchoir solaire sont terminés et opérationnels, nous vous les présenterons très prochainement en image, ainsi que les photos des récoltes !

L’extension de la parcelle et les feuilles d’échalotes après la récolte :

2015-03-echalotes-11 2015-03-echalote-feuille

Les cultures de N’Tiobougou :

 2015-03echalotes

 2015-03-echalotes-20

Posté par ARCADE Une Terre à 14:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


10 février 2015

Maraichage

Les clôtures que nous avons posées sur  3 parcelles permettent aux associations des femmes de réaliser chaque année d’importantes cultures :

A Mebougou, les femmes ont produit maïs et pastèques pendant la saison des pluies.

Dès le mois de décembre, les 6 hectares aménagés ont été labourés et semés par les femmes de Dembella, Mebougou et N’Tiobougou.

A N’Tiobougou, nous avons fait un prêt aux femmes pour l’achat de semences d’échalotes, qu’elles rembourseront après la récolte.

Photos :

Maïs à Mebougou

Parcelle des femmes de Dembella

Parcelle des femmes de N’Tiobougou

2015-01-jardin-dem

2015-01-jardin-meb

2015-01-jardin-ntiob

Posté par ARCADE Une Terre à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 janvier 2015

Bâtiment en terre

Les travaux de construction d’un bâtiment en terre, pour le stockage et la transformation des échalotes, ont commencé.

L’entreprise Nietaga Wale, chargée des travaux, a réalisé les fondations et commence à préparer les premières briques en banco stabilisé (terre compressée avec une très faible adjonction de ciment), grâce à une presse manuelle Terstaram (Appro-techno).

Notre gestionnaire-comptable a aussi accompagné trois femmes de l’association de N’Tiobougou à la Foire régionale de Sikasso, et auprès des commerçantes de Niena, pour nouer des liens et mettre en place un circuit commercial. En effet, les premières échalotes séchées devraient être produites dès cette année.

 

Photos :

La presse et les premières briques

Partage des semences d’échalotes

Plantation des semences d’échalotes

2015-01-presse

2015-01-semence

2015-01-repartition-semence

Posté par ARCADE Une Terre à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

20 juin 2014

Nouveau départ de l'association des planteurs

En 2013, l'association des planteurs (arboriculteurs) de la commune de DEMBELLA avait suspendu ses activités, en raison de dissensions entre ses membres.

Moussa avait alors joué un rôle de médiateur, sans cesser d'apporter aux membres qui le souhaitaient des conseils sur les techniques culturales.

Cette année, les planteurs sont repartis sur de nouvelles bases et ont repris leurs activités. Chaque planteur souhaitant à nouveau faire partie de l'association s'est acquitté d'une adhésion de 500 Fcfa. Puis des cotisations mensuelles de 100 Fcfa ont été mis en place.

Les membres doivent se réunir chaque dernier jeudi du mois pour échanger sur leurs pratiques et leurs difficultés, se faire passer des informations, échanger des semences, et peut-être à terme monter des projets collectifs.

Afin d'assurer la transparence de leur gestion, les planteurs ont demandé à faire suivre leur comptabilité au C.I.A.G.E.

Pour le moment, il y a quinze membres dans l'association.

Photo : les arboriculteurs devant une plantation d'anacardier (noix de cajou)

planteurs-anacardier

 

Posté par ARCADE Une Terre à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 juin 2014

Quelques nouvelles de Dembella

Décentralisation :

- Moussa et Bernard ont rencontré Noémie PLOUARD, la nouvelle représentante de l'ambassade de France à Bamako, chargée de la coopération décentralisée. Elle leur a consacré presque 3 heures, car elle a souhaité voir tout le clip numérique présentant l'A.R.C.A.D.E., et même une partie des films ! Elle a aussi été impressionnée par les interfaces de gestion.

- Les élections municipales au Mali sont prévues pour le 26 octobre.

Agriculture :

- A Dembella, les premières grosses pluies sont tombées mi-mai, alors que depuis une dizaine d'année la saison des pluies commençait mi-juin. Les labours et les semis ont donc été avancés.

C.I.A.G.E. :

- Les interfaces de gestion continuent à être adaptées à la demande des structures de gestion, pour correspondre au plus prêt à leurs besoins et être les plus simples possibles à utiliser.

Extraits du clip de l'A.R.C.A.D.E. :

clip-arcade-sommaire

 

 

 

 

 

 

extrait-clip

Posté par ARCADE Une Terre à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 janvier 2014

Promotion féminine : maraîchage

Nous avons fait clôturer deux parcelles maraîchères, pour les associations des femmes de Mébougou et de N'Tiobougou, et acheté des pompes d'irrigation manuelle (cofinancement du Conseil Général de la Savoie et du Club Soroptimist de Grenoble).

Les travaux ont été fait par une entreprise malienne, qui a embauché des jeunes du village pour les former à des techniques fréquemment utilisées au Mali, ce qui leur donne un bagage pour se faire embaucher sur d'autres chantiers.

Dans les deux villages, les associations sont désormais suivies par le CIAGE, et la transparence de gestion permise par ce suivi a permis de faire rentrer des arriérés de cotisations, mais aussi de motiver de nouvelles adhérentes !

La répartition de la parcelle entre les membres, sujet qui animait bien des débats entre les femmes pendant notre mission, s'est finalement faite au sein de l'association, sans aucun problème.

Depuis, à N'Tiobougou, le village à aider les femmes à défricher la parcelle, et elles ont commencé à cultiver les 2 ha de terrain. Avec une nouveauté cette année : la culture de pommes de terre, qui n'était pas pratiqué sur la zone jusqu'à présent, alors que ce produit est de plus en plus prisé sur l'ensemble du Mali.

 

2014-01-jardin-ntiobougou-01

Photo : le jardin des femmes de N'Tiobougou en janvier.

Posté par ARCADE Une Terre à 10:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

10 janvier 2014

Premier bilan de mission

En fin d'année, une mission d'un mois et demi a été réalisée au Mali par la déléguée générale de l'Arcade, ainsi que 3 membres de l'association : Jo, Marie-France et Jacques.

Les grandes lignes de la mission était :

- l'évaluation annuelle du projet dans tous ces aspects

- la formation en management pour l'équipe Arcade au Mali

- le volet éducation avec un état des lieux et la définition de proposition d'action

- le volet agriculture, en particulier sur le projet de sécurité alimentaire (filière riz)

- le volet recherches (goutte-à-goutte, séchoir solaire, etc.)

Et bien sûr les échanges avec l'équipe sur place et les 4 communes pour définir les projets à venir.

 Une mission très riche, où nous avons noté que, malgré quelques difficultés, les communes comme les associations de la société civile font preuve d'un grand dynamisme, sont moteurs dans leur projet et ont une réelle volonté d'avancer, tant en terme d'infrastructure que de gestion.

Les améliorations en terme de gestion sur tous les volets deviennent d'ailleurs particulièrement intéressantes, et sont pour nous le fruit d'une méthode de travail, mise en place sur le long terme, avec tous nos partenaires et bénévoles.

 Le rôle de Moussa DIAKITE, notre chef de projet, est reconnu par tous, car il fait preuve d'une grande rigueur, d'une grande ouverture et d'un grand sens des responsabilités sur l'ensemble des volets d'action.

 

bilan-dembella1 bilan-dembella2

 

Photos : réunion bilan avec les élus et représentants de la société civile à Dembella

 

Posté par ARCADE Une Terre à 13:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

05 novembre 2012

Banque de céréales : sensibilisation

Découvrez le film de sensibilisation au bon fonctionnement des banques de céréales réalisé par l'ARCADE :

Posté par ARCADE Une Terre à 14:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,