03 août 2017

Conservation des échalotes

Début 2017, les femmes de N’Tiobougou ont instauré une nouvelle cotisation pour renforcer la gestion de leur coopérative, et faire face à la maintenance des infrastructures d’irrigation.

A la récolte, chaque femme a fourni 6kg d’échalotes. 750 Kg ont ainsi été collectés. S’ajoute à cela les 139 kg produits sur les parcelles collectives, cultivées sans engrais chimiques (plus de détails dans la publication du 2 juin).

Sur ce stock, 699 kg ont été mis en conservation pour les semences de l’année prochaine. Pour cela, 3 techniques sont expérimentées cette année : dans des claies, dans des paniers,  par terre dans le sable.

Le reste du stock est transformé en échalote séchée.

Récolte et conservation :

2017-05-Recouvrement_cotis_en_echalote

2017-05-test_conservation-01 2017-05-test_conservation-02

 

Posté par ARCADE Une Terre à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


12 août 2016

Meilleure gestion des associations, "l'effet CIAGE"

Chaque année, le travail mené au CIAGE engendre de nouveaux résultats auprès des associations suivies. Des améliorations dans la gestion qui n’ont l’air de rien, mais qui sont révélateur d’un véritable travail de fond, qui amène peu à peu les comités de gestion vers une autonomie de gestion, une rigueur et une transparence comptable.

Ce qui est énorme pour des associations composées de bénévoles, souvent peu ou pas lettrés et n’ayant aucune notion de gestion.

En voici quelques exemples :

- Dans un comité de gestion de l’eau, le bureau avait utilisé une partie des recettes il y a plusieurs années pour acheter des céréales. Devant la rigueur du suivi et le report systématique de cette créance dans la comptabilité, les membres du bureau ont cette année remboursé cette somme.

- Dans un centre de santé, les dépenses liées au transport pour l’achat de médicaments ont drastiquement diminué et correspondent désormais à la réalité des frais de transport.

- Dans un autre centre de santé, le gestionnaire-comptable a signalé une différence importante entre la somme versée par le comité de gestion et les médicaments fournis par le centre de référence. Celui-ci a reconnu son erreur et a remboursé le centre de santé en médicaments.

- Dans un autre encore, le trésorier parvient désormais à inscrire dans un seul fichier de compta toutes les recettes et dépenses de son centre de santé, ce qui assure la transparence de la gestion et permet au comité de comprendre les bilans annuels du centre et de prendre des décisions pour en améliorer le fonctionnement.

- Les associations de femmes suivies par le CIAGE clarifient leurs opérations de prêts aux membres (souvent très compliqués car chaque mois, il peut y avoir une centaine de petites sommes prêtées puis rendues). Les membres retrouvent confiance, payent de nouveaux leurs cotisations et de nouvelles femmes intègrent ces associations. 9 nouvelles adhésions à N’Tiobougou en 2016 !

Photos : à l’association des femmes de Niamakouna, le remboursement des prêts et le paiement des cotisations se font lors de la réunion mensuelle.

2016-08-femmes-niamakouna-30  2016-08-femmes-niamakouna-37

2016-08-femmes-niamakouna-28

Pour arriver à cela, le gestionnaire-comptable du CIAGE n’impose rien et ne gère pas à la place des comités. Il se contente de suivre la comptabilité à l’aide d’interfaces informatiques, il met en lumière les problèmes, conseille, fait des bilans qui sont ensuite présenté au bureau, puis en Assemblée Générale. Cela encourage les membres des associations à prendre en main leur gestion et à prendre des décisions pour améliorer leurs finances.

Le suivi du CIAGE permet donc une formation en gestion simple très efficace, car non formelle mais basée sur les problèmes concrets que rencontrent les comités de gestion au fur et à mesure du développement de leurs structures.

Seules les associations qui présentent une bonne gestion sont retenues lorsqu’elles présentent des projets à l’ARCADE. Cela encourage également les associations, mais la plupart restent ensuite au CIAGE car elles voient, en quelques années, l’intérêt du service fourni par le CIAGE !  

Sur la zone, le travail du CIAGE est désormais reconnu et chaque année, de nouvelles associations locales sollicitent ses services pour améliorer leur gestion.

D’autres résultats du CIAGE :

Auprès des éleveurs : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/04/15/33669605.html

Auprès des centres de santé :

    En 2015 : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/07/10/32338253.html

http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/03/06/31654327.html

    En 2014 : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/03/06/31654327.html

La méthode de suivi : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/01/08/33181357.html

12 juillet 2016

Riziculture et Banque de Céréales

Le comité de gestion de la plaine du Koureh a commencé cette année à travailler avec la Banque de céréales de Dembela, pour vendre une partie de sa production.

Les femmes sont les premières à chercher des débouchés pour le riz produit, les hommes étant d’abord chargé de stocker leur production pour l’alimentation de la famille.

Par ailleurs, le comité a mis en place une cotisation pour ses membres, qui lui permettra de réaliser les entretiens nécessaires sur l’ouvrage, voire d’effectuer des achats communs aux producteurs de la plaine. Leur comptabilité est suivie au CIAGE et les deux villages qui cultivent sur la plaine se rapprochent pour gérer de façon plus collective leurs activités.

De belles avancées dans la structuration de ce comité !

Photos : quelques productrices après la récolte

2016-03-koureh-06

Posté par ARCADE Une Terre à 10:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

10 juillet 2015

Gestion des Centres de Santé : quand la transparence paye…

Le suivi de gestion commencé il y a moins de deux ans à travers le CIAGE a permis à deux CSCOM de s’acquitter de leurs arriérés de plus de 2 ans, car avant le suivi ils n’arrivaient pas à avoir assez de trésorerie, ce qui n’est plus le cas maintenant.

A Benkadi, élus, chefs de village et membres du comité de gestion ont la volonté de mettre en place des cotisations pour assurer le fonctionnement pérenne du centre. L’ARCADE a accompagné les premières sensibilisations dans les villages, pour mettre en place ce système, mais aussi informé sur les progrès faits en matière de gestion. car c’est la transparence de gestion qui encourage les populations à cotiser pour le fonctionnement de leur centre de santé.

A Kougnan, le chef de poste a changé, et le comité de gestion a été remplacé. le centre prend donc un nouveau départ et tous les acteurs sont très motivés pour renforcer leurs capacités de gestion grâce au suivi proposé par le CIAGE.

A Tella, l’ARCADE a rencontré les élus, personnel et comité de gestion du centre de santé pour voir comment mettre en place le suivi au CIAGE. Le maire souhaite mettre en place ce suivi, car il peut, entre autre, permettre à la commune de mieux contrôler l’utilisation des subventions octroyées par l’état malien, qu’elle verse chaque trimestre au centre de santé.

Photos :

Suivi de gestion avec le gérant de la pharmacie de Blendio / Registre de gestion des stocks

2015-07-pharmacie-suivi  2015-07-pharmacie-stock

Posté par ARCADE Une Terre à 12:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

24 avril 2015

Réhabilitation des forages

Après un travail d’accompagnement des comités de gestion de l’eau pour leur restructuration, Moussa a lancé le chantier de réhabilitation des forages de Diakele (commune de Dembela), Tangabougou et Kouloupenebougou (commune de Tella).

Notre factotum, Younoussa, a participé aux travaux aux côtés de l’entreprise H&A Consult.

Dans les 3 villages, les comités de gestion ont été renouvelés, et comptent désormais parmi eux des personnes lettrées et des femmes.

Tous ont mis en place des cotisations et des règles d’entretien des forages pour assurer la pérennité de ces ouvrages. Le forage étant souvent le seul point d’eau potable pour des villages de plus de 1000 habitants.

Pour accompagner la gestion, nous avons mis au point des interfaces adaptées et un suivi au CIAGE.

A Fadabougou (commune de Tella), le village a lui-même financé la réparation du forage, suite à l’étude de réhabilitation que nous avons mené en 2014.

A Kouloupenebougou, les eaux d’écoulement du forage sont directement utilisés pour irriguer le jardin attenant.

 Photos :

Réparation des forages de Diakele et Kouloupenebougou

Réunion avec le comité de gestion de Tangabougou et page d’accueil de l’interface de gestion

2015-reparation-forage-diakele 2015-reparation-forage-kouloup

2015-reunion-forage-tangabougou  interface-forage-accueil

Posté par ARCADE Une Terre à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,