26 août 2016

Premiers résultats du projet VIH 2016

Suite aux premiers mois de sensibilisation dans les écoles et les centres de santé (cofinancement Fondation de France), voici les premiers résultats observés par Espoir-Vie dans son rapport intermédiaire d’activité :

"- On peut dire sans risque de se tromper que la venue d’une femme dans l’équipe de sensibilisation a eu un impact positif dans la mobilisation et la motivation des femmes à répondre présente le jour des consultations prénatales (CPN). Cela s’est traduit par l’augmentation du nombre de femmes enceintes qui sortent pour les CPN, nombre qui reste d’ailleurs faible.

2016-08-sensib_VIH-cscom

- L’implication du personnel de santé, des enseignants et des anciens relais communautaires dans les sensibilisations ;

- Le contact et la sensibilisation auprès d’autres associations locales lors de rencontres plus ou moins formelles ;

- La confiance des autorités locales et des populations envers l’équipe d’Espoir-Vie, qui a permis la bonne tenue des animations, l’échange d’informations avec les gens et la réalisation d’entretiens individuels ;

- Le changement de comportement déjà visible de certaines personnes (en particulier des hommes responsables de violence envers les femmes) ;

- Un début d’implication des époux auprès de leurs femmes pour la prévention des IST et la santé de l’enfant, implication que nous devons renforcer lors de la poursuite des activités.

- Nous pensons que la population est désormais suffisamment informée pour lancer la campagne de dépistage.

- Lors des sensibilisation, a été exprimée une demande de créer un centre d’écoute fixe pour permettre aux femmes de s’informer de façon continue. Les élus locaux doivent en tenir compte dans leurs plans de développement communaux.

- L’association Espoir-Vie a opté pour le genre dans son équipe d’animation (une femme et un homme). Ce choix a donné beaucoup de visibilité à la sensibilisation, a permis aux femmes enceintes et aux jeunes filles scolaires de s’exprimer librement.

Pour la suite des activités, chaque animateur va conserver les mêmes communes d’interventions, car chacun, déjà, est en train d’acquérir la confiance des populations.

Au total, les bénéficiaires de ces sensibilisations ont été :

- 1239 élèves dont 522 filles

- 56 enseignants dont 1 femme

- 37 agents de santé dont 22 femmes

- 98 femmes enceintes et 15 maris

- 306 autres adultes dont 274 femmes

- 2 personnes responsables de violences envers les filles."

Comme prévu, nous effectuons aussi un important travail d’accompagnement sur la comptabilité, qui permet peu à peu de renforcer les capacités de gestion de cette jeune association.

Photo : séance de sensibilisation à la maternité de Dembela

Posté par ARCADE Une Terre à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


12 août 2016

Meilleure gestion des associations, "l'effet CIAGE"

Chaque année, le travail mené au CIAGE engendre de nouveaux résultats auprès des associations suivies. Des améliorations dans la gestion qui n’ont l’air de rien, mais qui sont révélateur d’un véritable travail de fond, qui amène peu à peu les comités de gestion vers une autonomie de gestion, une rigueur et une transparence comptable.

Ce qui est énorme pour des associations composées de bénévoles, souvent peu ou pas lettrés et n’ayant aucune notion de gestion.

En voici quelques exemples :

- Dans un comité de gestion de l’eau, le bureau avait utilisé une partie des recettes il y a plusieurs années pour acheter des céréales. Devant la rigueur du suivi et le report systématique de cette créance dans la comptabilité, les membres du bureau ont cette année remboursé cette somme.

- Dans un centre de santé, les dépenses liées au transport pour l’achat de médicaments ont drastiquement diminué et correspondent désormais à la réalité des frais de transport.

- Dans un autre centre de santé, le gestionnaire-comptable a signalé une différence importante entre la somme versée par le comité de gestion et les médicaments fournis par le centre de référence. Celui-ci a reconnu son erreur et a remboursé le centre de santé en médicaments.

- Dans un autre encore, le trésorier parvient désormais à inscrire dans un seul fichier de compta toutes les recettes et dépenses de son centre de santé, ce qui assure la transparence de la gestion et permet au comité de comprendre les bilans annuels du centre et de prendre des décisions pour en améliorer le fonctionnement.

- Les associations de femmes suivies par le CIAGE clarifient leurs opérations de prêts aux membres (souvent très compliqués car chaque mois, il peut y avoir une centaine de petites sommes prêtées puis rendues). Les membres retrouvent confiance, payent de nouveaux leurs cotisations et de nouvelles femmes intègrent ces associations. 9 nouvelles adhésions à N’Tiobougou en 2016 !

Photos : à l’association des femmes de Niamakouna, le remboursement des prêts et le paiement des cotisations se font lors de la réunion mensuelle.

2016-08-femmes-niamakouna-30  2016-08-femmes-niamakouna-37

2016-08-femmes-niamakouna-28

Pour arriver à cela, le gestionnaire-comptable du CIAGE n’impose rien et ne gère pas à la place des comités. Il se contente de suivre la comptabilité à l’aide d’interfaces informatiques, il met en lumière les problèmes, conseille, fait des bilans qui sont ensuite présenté au bureau, puis en Assemblée Générale. Cela encourage les membres des associations à prendre en main leur gestion et à prendre des décisions pour améliorer leurs finances.

Le suivi du CIAGE permet donc une formation en gestion simple très efficace, car non formelle mais basée sur les problèmes concrets que rencontrent les comités de gestion au fur et à mesure du développement de leurs structures.

Seules les associations qui présentent une bonne gestion sont retenues lorsqu’elles présentent des projets à l’ARCADE. Cela encourage également les associations, mais la plupart restent ensuite au CIAGE car elles voient, en quelques années, l’intérêt du service fourni par le CIAGE !  

Sur la zone, le travail du CIAGE est désormais reconnu et chaque année, de nouvelles associations locales sollicitent ses services pour améliorer leur gestion.

D’autres résultats du CIAGE :

Auprès des éleveurs : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/04/15/33669605.html

Auprès des centres de santé :

    En 2015 : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/07/10/32338253.html

http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/03/06/31654327.html

    En 2014 : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2015/03/06/31654327.html

La méthode de suivi : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/01/08/33181357.html

05 août 2016

Formation des femmes en gestion et parcelle maraîchère

Bia a dispensé une journée de formation sur la gestion de l’association aux femmes de Niamakouna, avec de nombreuses participantes, très attentives !

Les principaux thèmes étaient la comptabilité simple en entrées et dépenses, tenir un PV de réunion.

Par ailleurs, nous avons terminé les travaux de clôture de la parcelle maraîchère que le village a octroyé à l’association de femmes, à proximité du village. Cette association a été choisi pour ce projet en raison de sa bonne gestion, mais aussi parce que le village est un de ceux qui présente un taux de recouvrement des taxes de 100%.

Photos : formation en gestion et réception de la clôture.

2016-08-Formation-gestion 2016-08-jardin-Niamakouna

Posté par ARCADE Une Terre à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

26 juillet 2016

Développement du maraîchage

En juin, nous avons également lancé la clôture de la parcelle maraîchère des femmes de Niamakouna (Blendio), ainsi que la réalisation des études du barrage de Oueto (Blendio – Benkadi).

Ce barrage, réalisé sans études préalable il y a quelques années par l’intercommunalité du Ganadougou, n’a pas été bien positionné, et l’eau qu’il retient est chaque année moins importante. Pourtant, il est devenu essentiel pour les trois villages de Oueto, Niamakouna et Sondio, sur deux communes différentes, qui, organisés en association, ont développé la riziculture, le maraîchage, mais aussi l’arboriculture et la pêche.

Bernard a également fait le point avec le bureau d’études SETADE pour finaliser les études de réhabilitation de la plaine du Koureh.

 

Par ailleurs, en attendant l’embauche d’un nouveau chef de projet, la mission de Bernard lui a permis de travailler avec Bia et You à la mise en place d’un fonctionnement provisoire, pour assurer la continuité de nos actions jusqu’à la mission de l’automne.

Notamment le suivi de l’association des femmes de N’Tiobougou qui, outre les échalotes, ont produit cette année de grandes quantités de Gombo, grâce à l’adduction d’eau réalisée en début d’année. (voir aussi : http://arcadeactu.canalblog.com/archives/2016/05/04/33763632.html). Elles le vendent sur les marchés de Blendio et de Dembela, mais aussi à des clients venus de Sikasso pour leur acheter !

Jardin des femmes de N’Tiobougou :

2016-07-ntiobougou

Visite du barrage de Oueto en février :

2016-07-barrage_oueto-01

Travail au bureau à Dembela - Bia et Bernard :

2016--07-base

Posté par ARCADE Une Terre à 10:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

16 juillet 2016

Sensibilisation au VIH, grossesses non désirées et violences sexuelles

Espoir-Vie suspend ses activités pendant les congés d’été, après six mois de sensibilisation dans les écoles et les centres de santé.

Depuis mars, il s’agit d’un nouveau projet, cofinancé par la Fondation de France et l’ARCADE directement auprès d’Espoir-Vie. Association que nous accompagnons sur le plan de la gestion, pour renforcer leur autonomie et leur capacité à rendre des comptes sur leurs actions.

Le travail de terrain de cette jeune association est donc reconnu au Mali, et la FDF a souligné la pertinence de l’aspect genre dans leur projet. En effet, celui-ci prend en compte la sensibilisation des couples, et pas seulement des femmes. Et Espoir-Vie a également trouvé des stratégies de sensibilisation des auteurs de violences ou chantage sexuels, faisant nettement diminué les cas sur la zone.

Enseignants et personnel de santé se sont fortement impliqués dans ces sensibilisations, qui ont touché 419 personnes dans les centres de santé, et 1239 élèves dans les écoles.

Ces sensibilisations permettent peu à peu de faire évoluer la vision de la femme dans le couple, car elle est encore bien souvent vue comme la seule responsable en cas de problème de santé dans le couple.

Après la rentrée scolaire, les actions de sensibilisation vont reprendre, et une séance de dépistage est prévue dans chaque commune partenaire.

Sensibilisation dans les écoles et dans les centres de santé :

2016-07-sensib_VIH-cscom-01 2016-07-sensib-VIH-ecole

Séance de travail sur l'interface de gestion d'Espoir-Vie :

2016-07-gestion-espoir-vie-07

Posté par ARCADE Une Terre à 11:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


20 mai 2016

Les femmes se mobilisent

Cette année, malgré les difficultés d’approvisionnement en eau, les femmes de Mebougou ont commencé le maraîchage sur leur parcelle. Elles ont aussi repris le suivi au CIAGE afin d’améliorer la gestion de leur association.

 Par ailleurs, les femmes de Oueto (BENKADI) et de Tangabougou (TELLA) ont demandé à commencer le suivi de leur association au CIAGE.

Quant aux femmes de N’Tiobougou, elles ont rencontré la coopérative des femmes de Niena pour échanger sur leurs pratiques et les filières agricoles qu’elles développent.

Rencontre entre les femmes de N'Tiobougou et celles de Niena :

2016-05-ntiob-niena

Mebougou : cultures maraîchères et réunion des femmes

2016-05-femmes_mebougou-05 2016-05-femmes_mebougou-09

Posté par ARCADE Une Terre à 17:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

04 mai 2016

Irrigation de N'Tiobougou

Ce début d’année a vu la réalisation d’un système d’irrigation solaire dans la parcelle des femmes de N’Tiobougou. En faisant travailler ensemble deux entreprises de Sikasso, nous avons fait installer une pompe de 10m3/h sur le forage (d’une capacité supérieur à 20m3/h), un château d’eau « tampon » de 10m3 et surtout 12 bassins permettant aux femmes de remplir leurs arrosoirs pour irriguer les 3 ha de maraichage.

Cela va permettre aux femmes de prolonger la saison de maraichage, même les années de faible pluviométrie.

Le président de la région de Sikasso, Yaya BAMBA, est venu en personne sur le chantier. Il a vivement félicité les femmes pour leur travail, il a visité la parcelle mais aussi le bâtiment de transformation et de stockage des échalotes. Avant de partir, il a promis de revenir pour l’inauguration officielle du système d’irrigation et a acheté des échalotes séchées aux femmes de N’Tiobougou.

Photos :

château d'eau, installation solaire

un des bassins,

début des cultures

visite du président de la région aux femmes sur l'unité de transformation des échalotes.

2016-05-AES-ntiobougou

2016-05-ntiob-jardin-09

2016-05-ntiobougou-104

2016-05-ntiobougou-04

29 avril 2016

Foire Agricole de Bamako

Deux femmes de la coopérative de N’Tiobougou, accompagné de Bia, notre gestionnaire-comptable, se sont rendues à la foire Agricole de Bamako (CIAGRI), où tous trois ont pu échanger avec les structures présentes sur les stands. Ils ont pu aborder de nombreux sujets en lien avec les activités de N’Tiobougou, tel que la transformation des échalotes, leur conditionnement et leur commercialisation, le fonctionnement d’autres coopératives ou le matériel de transformation. Des échanges très riches qui vont permettre aux femmes de N’Tiobougou de développer leurs activités.

Lors de la prochaine foire, nous aurons peut-être le plaisir de voir un stand « échalotes séchées du Ganadougou » !

Echanges avec des producteurs d’échalotes séchées et de produits à base de karité :
2016-04-SIAGRI12016-04-SIAGRI3

Présentation d’un hachoir manuel à échalotes :

2016-04-SIAGRI2

 

Posté par ARCADE Une Terre à 17:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

08 avril 2016

Dynamisme à la bibliothèque

Cette année, les élèves sont de plus en plus nombreux à venir emprunter des livres à la bibliothèque intercommunale de Dembela, sous l’impulsion de leurs enseignants.

Awa DIABATE continue à gérer les prêts, mais aussi les livres. Pendant la mission de Valérie, un gros travail a été mené pour créer des étiquettes de côtes, facilitant le classement des livres dans les armoires.

Chaque mission est aussi l’occasion d’aller plus loin dans l’utilisation du logiciel de gestion de la bibliothèque.

Les enseignants de Benkadi, plus éloignés, se sont organisés pour venir emprunter chaque mois une vingtaine de livres, qu’ils s’échangent entre eux avant de les rapporter à Dembela.

Afin d’alimenter le fond de la bibliothèque, nous sommes toujours à la recherche de livres de sciences, et surtout d’auteurs africains.

Nous recherchons aussi des ordinateurs portables, pour renforcer le service d’initiation à l’informatique mis en place l’année dernière.

A l’heure actuelle, les utilisateurs les plus assidus sont les enseignants stagiaires de la commune, qui viennent pratiquement tous les soirs travailler sur les ordinateurs !

2016-04-biblio-02

2016-04-biblio-04

2016-04-biblio-05

Posté par ARCADE Une Terre à 15:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11 mars 2016

Irrigation de la parcelle des femmes de N’Tiobougou

Dans la continuité du projet de filière échalote, nous avons réalisé en ce début d’année le planage de la parcelle maraîchère de 3ha des femmes de N’Tiobougou. Et nous venons de terminer les travaux d’irrigation, avec 12 bassins de 2 mètre cube chacun, répartis sur la parcelle et alimentés par un forage, une pompe et des panneaux solaires.

Cet aménagement est rendu possible par la grande capacité du forage : plus de 17 mètre cube heure !

Photos :

Passage du bulldozer pour la traversée du marigot (accès à la parcelle)

Forage

Soufflage du forage et essais de pompage

2016-01-ntiob1

2016-01-ntiob2

2016-01-ntiob3

Posté par ARCADE Une Terre à 17:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,