07 juin 2018

Le logiciel GM2i a le vent en poupe…

Depuis la création, par un de nos bénévoles, de GM2i, un logiciel de comptabilité communale conçu pour et avec le personnel des communes rurales maliennes partenaires, de nombreuses structures se sont intéressées à cet outil.

En effet, au niveau national, plusieurs outils de gestion à destination des communes ont été créées et sont en test au Mali, mais GM2i a l’avantage de regrouper l’ensemble des documents de gestion d’une commune, à partir d’une seule écriture, qui se ventile dans tous les autres documents.

Au sein de notre coopération décentralisée, la commune de Benkadi est particulièrement active sur ce projet : elle utilise la GM2i pour toute sa gestion et son secrétaire général nous transmet régulièrement son avis et ses propositions pour améliorer encore l’utilisation quotidienne du logiciel.

Ainsi, nous avons rencontré la coopération suisse en février, le GESCOD (coopération entre la région Grand-Est et le Cercle de Yanfolila) est venue à Dembela en mars, la DGCT (Direction Générale des Collectivités Territoriales) nous a invité à présenter l’outil à Bamako et tout récemment l’ADR (Agence de Développement Régionale)  accompagné son partenaire, le SNGP (programme de gouvernance locale de l’USAid) à Dembela pour découvrir les potentialités de l’outil.

Suite à cette rencontre, l’ARCADE, représentée par Younouss MAGASSA, doit présenter cette semaine la GM2i lors d’un atelier régional sur la mobilisation des ressources financières des collectivités.

Photos : Page d’accueil GM2i / Présentation de la GM2i à Bamako (DGCT) / et à Dembela (SNGP et ADR)

2018-06-GM2i-Accueil

2018-06 GM2i-DGCT 2018-06 SNGP_ADR Dembela

Posté par ARCADE Une Terre à 10:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


02 mai 2018

Les femmes de Niamakouna bénéficiaires

En 2016, nous avons aidé l’association des femmes de Niamakouna (commune de BLENDIO) à clôturer une parcelle maraichère donnée par leur village. En 2017, nous avons aidé les femmes à mettre en place un système d’irrigation dans leur jardin.

Dès 2017, cette association, très dynamique, a réalisé un bénéfice de 590 €, sans compter les ventes individuelles de chacun des membres !

Ce bénéfice devrait encore augmenter en 2018, avec le développement des cultures collectives, qui leur permettent de tester de nouvelles techniques agricoles et de nouvelles spéculations.

Bilan annuel 2017 de l'association des femmes de Niamakouna :

2018-05-Bilan2017-femmes_Niamakouna

Le jardin des femmes et la mise en culture des parcelles collectives :

2018-05-Jardin Niamakouna 

2018-05-Jardin_coll_Niamakouna

Posté par ARCADE Une Terre à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

06 octobre 2017

Les éleveurs, toujours bénéficiaires !

Cet été, nous avons reçu l'analyse financière détaillée de l'association des emboucheurs (éleveurs bovins).

grâce au CIAGE, chaque association dispose d'un bilan simplifié, base de discussion pour les membres lors de leur Assemblée Générale :

2017-09-bilan2016-emboucheurs

Mais aussi d'une analyse détaillée qui permet au bureau de réfléchir aux problèmes et besoins de la structure, mais aussi de solliciter des partenaires avec un document fiable :

https://issuu.com/arcadeuneterre/docs/bilan-2016-emboucheurs-dembella

Nous vous rappelons que la campagne de don en ligne se poursuit pour financer le projet d'aliment du bétail de l'association des éleveurs :

https://www.wee-jack.com/projet/developper-lelevage-bovin-au-sud-mali

Nous avons déjà collecté 600 € en ligne, et reçu plusieurs dons directement au siège de l’Arcade. Merci à tous pour votre soutien !

Posté par ARCADE Une Terre à 10:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

29 septembre 2017

Une délégation malienne chez nous !

Cités-Unies France (réseau national des coopérations décentralisées) a organisé une visite en France des 9 directeurs des Agences de développement Régionales (ADR) du Mali.

Elle nous a demandé d’accueillir les Directeurs des Agences de Tombouctou et de Sikasso, que nous avons reçu les 26 et 27 septembre.

Bien que très courte, cette mission fut extrêmement riche, et la délégation malienne a pu discuter avec les élus des communes membres de notre coopération décentralisée en Isère et en Savoie, mais aussi avec des entreprises du territoire : la Forge Leborgne, le GAEC Comunal-Verollet pour la transformation des produits agricoles, le magasin de producteurs « A la Ferme ».

Visite de l’entreprise de Forge Fiskars-Leborgne, à Arvillard / à la mairie de Barraux avec le maire de Barraux, les élus de Pontcharra et de La Rochette :

2017-09-27-ADR-03-arvillard 2017-09-27-ADR-06-barraux-1

Les Directeurs maliens ont présenté les enjeux de la décentralisation et du développement économique au Mali, et ils ont posé de nombreuses questions sur l’organisation du développement en France : la vision et la planification, la fiscalité, la mise en valeur des ressources du territoire et le désenclavement furent au centre des échanges. Et l’importance de l’éducation, de la sensibilisation et du civisme sont souvent revenues.

Les français qui les ont reçus ont pu se rendre compte de l’évolution du Mali et de la volonté des cadres maliens de participer au développement de leur pays, au-delà des problèmes sécuritaires et des phénomènes de migrations.

Notre coopération décentralisée partage avec les Directeurs d’ADR une même vision du développement, et surtout de l’appui aux collectivités pour qu’elles puissent jouer leur rôle dans le développement économique de leurs territoires.

Ainsi, nous nous sommes quittés avec des perspectives de collaboration, notamment autour des outils informatiques de sensibilisation et de gestion municipale (GM2i) créés par l’ARCADE.

Ousmane TRAORE : « Je pensais que seul notre délégation avait un intérêt dans ce voyage. Mais les français que j’ai rencontré étaient plus intéressés encore ! A tous les niveaux, j’ai senti que les gens avaient envie de partager. J’ai vu la véracité des propos, car ils nous ont parlé autant de l’évolution que des difficultés. J’ai compris qu’ici aussi rien ne se gagne facilement, malgré le niveau de développement. Il y a toujours des obstacles. Chez nous on a beaucoup d’obstacles aussi, mais on peut dupliquer des choses qu’on a vu ici. Nous avons tous intérêt à créer des échanges, à partager nos expériences.»

Jean-Claude MONTBLANC : « On peut apprendre de vous, notamment pour organiser la solidarité. On doit apprendre à faire avec les moyens qu’on a, car on est habitué à attendre que l’aide vienne d’ailleurs ».

Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à cette mission et en ont fait une belle réussite !

- La délégation avec les élus de Le Cheylas et le maire de La Rochette, devant le Plan Local d'Urbanisme (PLU) de Le Cheylas

- Puis à Alpespace avec le vice-président à l’économie de Cœur de Savoie :

2017-09-26-ADR05-cheylas-1 2017-09-26-ADR10-alpespace-1

08 septembre 2017

De beaux projets pour la commune de Blendio !

En février, nous avons rencontré les nouveaux conseils communaux lors de la mission (en savoir plus).

Depuis, les élus de Blendio ont demandé à notre équipe de leur faire une présentation plus détaillée de notre méthode de travail, pour définir ensemble les actions à mener dans le cadre de notre coopération décentralisée.

Younouss et Bernard ont ainsi travaillé sur un nouveau diaporama, qui a servi de base pour les échanges entre notre équipe malienne et les élus de Blendio.

Plusieurs projets ont émergées, sur lesquelles Younouss et Bia travaillent déjà avec eux  :

- la mise en place d’une mini-bibliothèque à Blendio, relais local de la bibliothèque intercommunale de Dembela ;

- la réalisation d’un recensement de la population, comme cela a été fait à Dembela (en savoir plus) ;

- la préparation d’un projet intercommunal et pluriannuel « Eau et Assainissement », pour le soumettre à des partenaires tel que l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse ;

- la dynamisation des structures de gestion suivies au CIAGE, tel que le Centre de Santé ou la Banque de Céréales.

Une réflexion s’engage aussi pour améliorer le recouvrement de l’impôt dans le chef-lieu de la commune. En effet, les élus comprennent parfaitement que si nous imposons 80% de recouvrement de l’impôt chez nos partenaires, c’est avant tout pour favoriser l’autofinancement de leur projet par les communes. Ils estiment donc que leur chef-lieu doit montrer l’exemple !

Le conseil communal a aussi évoqué des projets de construction de salles de classe et de maraîchage.

De belles perspectives pour les années à venir !

Réunion de l'ARCADE avec les élus de Blendio :

2017-09-CC_Blendio-methode-01

Extraits du nouveau diaporama "Coopération décentralisée" :

2017-09-Coop-dec-diapo5 2017-09-Coop-dec-diapo12-financement


03 août 2017

Conservation des échalotes

Début 2017, les femmes de N’Tiobougou ont instauré une nouvelle cotisation pour renforcer la gestion de leur coopérative, et faire face à la maintenance des infrastructures d’irrigation.

A la récolte, chaque femme a fourni 6kg d’échalotes. 750 Kg ont ainsi été collectés. S’ajoute à cela les 139 kg produits sur les parcelles collectives, cultivées sans engrais chimiques (plus de détails dans la publication du 2 juin).

Sur ce stock, 699 kg ont été mis en conservation pour les semences de l’année prochaine. Pour cela, 3 techniques sont expérimentées cette année : dans des claies, dans des paniers,  par terre dans le sable.

Le reste du stock est transformé en échalote séchée.

Récolte et conservation :

2017-05-Recouvrement_cotis_en_echalote

2017-05-test_conservation-01 2017-05-test_conservation-02

 

Posté par ARCADE Une Terre à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

21 juillet 2017

Rencontre entre dogons et bambaras

Cette semaine, une délégation de deux hommes et deux femmes du village d’ENDE, menée par le maire de la commune de Kani-Bonzon (Pays dogon) est venue à Dembela pour échanger sur la gestion des associations.

Leur association Di Kanmonou gère un barrage et ses activités agricoles. Ils ont fait part à leur partenaire français, Un Jardin au Mali, de leurs besoins de formation en gestion.

Ainsi, avec Un Jardin au Mali, nous avons organisé une première rencontre entre Di Kanmonou et l’équipe ARCADE au Mali.

Ainsi, cette visite à Dembela leur a permis de découvrir le CIAGE, nos outils de gestion et notre méthode.

Ainsi, ils ont pu rencontrer le maire de Dembela, assister à des réunions avec les éleveurs, les femmes de Niamakouna (Blendio) et l’Asaco de Dembela (centre de Santé), et bien sûr travailler avec Bia et Younouss sur la gestion des associations et le développement de projets.

Un échange très riche qui, nous l’espérons, ouvrira la voie à de nouvelles rencontres.

Photos : La délégation d’ENDE à Niamakouna avec l’association des femmes,au CIAGE avec les éleveurs,à Dembela avec l’ASACO et lors de la rencontre avec le maire.

2017-07-ende_niamakouna 2017-07-ende_emboucheurs

2017-07-ende_asaco 2017-07-ende_dembela

Posté par ARCADE Une Terre à 12:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

13 juillet 2017

ARCADE propose un don en ligne !

Afin de permettre à de nouveaux sympathisants de nous aider en quelques clics, nous avons lancé un premier projet sur la plate-forme de financement participatif (crowdfunding) Wee-Jack.

Le projet présenté concerne le développement de l’élevage bovin.

Le principe : en se connectant sur notre page, vous pouvez découvrir le projet, mais aussi suivre les actualités : de la découvert du projet aux résultats, en passant par la gestion de l’association des éleveurs, l’évolution des actions, le bilan des élevages, etc.

Régulièrement, les actualités du projet sont présentées à l’aide de photos, vidéos et petites présentations.

A découvrir en cliquant ici, et à partager dans vos réseaux !

Comme tous les dons et cotisations à l’Arcade, le don en ligne ouvre droit à une réduction d’impôt de 66%.

2017-07-Accueil-Weejack

Posté par ARCADE Une Terre à 15:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

22 février 2017

Vaccination et gestion du parc

Depuis la réalisation du parc, la coopérative des emboucheurs a organisé deux séances de vaccination. Lors de cette campagne, 842 bœufs ont été vaccinés. Les bénéfices, de 8 420 Fcfa, ont alimenté la caisse de la coopérative. Celle-ci utilise également les excréments des bêtes comme fumure pour l’agriculture.

Ce parc est très apprécié par les éleveurs de Dembela, qu’ils soient ou non membres de la coopérative, car il y avait un réel manque d’infrastructure dans la commune.

La coopérative reste aussi un modèle en terme de gestion : elle a remboursé cette année et sans délai le prêt de 7 000 000 Fcfa que nous lui avions octroyé, après avoir réalisé un bénéfice équivalent en seulement 2 ans (sans compter les bénéfices individuels de ses membres, que ce capital a permis d’engendrer !).

La coopérative a désormais quatre activités majeures : la gestion du parc de vaccination, l’achat groupé d’aliments du bétail, les prêts à ses membres pour dynamiser leurs activités, les échanges d’expérience entre les éleveurs.

Séance de vaccination

2017-02-parc-vaccination-01 2017-02-parc-vaccination-06

Le parc de vaccination a été cofinancé par le département de la Savoie et le Ministère des Affaires Etrangères.

01 décembre 2016

Dynamisme des femmes de Niamakouna

En juin 2016, nous avons aidé la coopérative des femmes de Niamakouna à clôturer une parcelle de 2ha, cédée par le village, pour qu’elles mènent des activités de maraîchage.

Elles n’ont pas attendu la saison de maraîchage (habituellement de décembre à mai) pour commencer à planter piments, haricots et tomates.

La coopérative des femmes de Niamakouna est aussi un exemple en matière de gestion.

Clôture de la parcelle et pied de piment :

2016-12-femmes-niamak-03 2016-12-femmes-niamak-04

Séance de recouvrement des cotisations mensuelles :

2016-12-femmes-niamak-13

Posté par ARCADE Une Terre à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,