21 juin 2019

Sensibilisation IST et malnutrition

Grâce à une subvention du Comité d’Action Associative Hachette, nous avons pu poursuivre nos actions de prévention en santé publique, avec une très forte implication du personnel des centres de santé.

L’objectif est d’accompagner un changement de comportement sur les Infections Sexuellement Transmissibles (IST) et la malnutrition, à travers une information et des échanges avec les populations rurales, pour qui ces sujets sont très peu abordés, voire tabous.

- Dans la continuité des sensibilisation sur le VIH-Sida et le planning familial, il s’agissait cette année de favoriser l’implication des hommes dans la lutte contre les IST. Ainsi, après une première rencontre avec les personnes ressources des communes, dans chaque mairie et une rencontre avec les conseils de village, une animatrice et un animateur ont organisé des causeries-débats dans les 8 plus gros villages de la zone. Puis ils ont passé la nuit dans le village, pour recevoir les personnes qui voulaient leur poser des questions en privé (73 entretiens individuels).

Le dépistage des IST a commencé, avec des spéculums à usage unique, et doit se poursuivre tout au long de l’année.

Rencontre avec les autorités villageoises et causerie avec les femmes :

2019-06-VIH-Entretien_Conseils_villageois 2019-06-sensib-femmes-01

- Le deuxième thème abordé a été la malnutrition, avec des séances de sensibilisation, mais aussi un dépistage des enfants malnutri et des démonstrations-dégustations de plats enrichis.

Dépistage de la malnutrition et préparation de bouillie enrichie :

2019-06-depistage_malnutrition-2-lr 2019-06-atelier-bouillie_enrichie-lr

Une deuxième phase de sensibilisation est prévue à la rentrée scolaire, auquel s’ajoutera des interventions auprès des élèves de second cycle (collège), en collaboration avec leurs enseignants de sciences.

Le nombre de personnes sensibilisées (622) et de dépistage volontaire de la malnutrition (377) a déjà largement dépassé nos prévisions, et les populations sollicitent de nouvelles sensibilisations.

Nous avons ainsi noté un grand engouement pour ces sensibilisations, y compris dans les quartiers à forte pratique religieuse, sur des sujets aussi délicats que les Infections Sexuellement Transmissibles.

Le projet a aussi créé des liens entre le personnel des différents centres de santé, qui échangent sur leurs pratiques et expériences.

2019-06-degustation-bouillie

Posté par ARCADE Une Terre à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,


24 avril 2019

Carottes, betteraves, etc.

Les femmes de Niamakouna ont fait une belle récolte sur les planches collectives de leur jardin : 172 kg d’oignons, 20 kg de carottes, 13 kg de betterave, et ce n'est pas fini ! Les premiers choux commencent juste à être récoltés.

Les ventes sont en cours et ont déjà rapportés plus de 100 € à l’association.

Afin de diversifier leurs activités, les femmes souhaitent monter un projet de pisciculture. Découvrez le détail de ce projet sur la plate-forme de don en ligne.

Photos : Récolte des carottes, betteraves et oignons, vendus ensuite sur le marché.

2019-04-niamakouna3

2019-04-niamakouna1 2019-04-niamakouna2

2019-04-niamakouna4

 

Posté par ARCADE Une Terre à 15:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

11 juillet 2018

Diversification à N’Tiobougou

Comme l’année passée, les femmes de N’Tiobougou ont pu générer plus de 4 000 000 Fcfa de ventes individuelles (hors auto-consommation) grâce au jardin maraîcher que nous avons aidé à aménager.

Mais cette année, nous notons une véritable diversification des productions. L’échalote reste la production la plus importante, avec près de 12 tonnes récoltées. Mais elles ont développé de nombreuses autres productions, permettant une diversification de l’alimentation : salade, pommes de terre, dah, betteraves ou choux sont en pleine expansion dans le jardin des femmes.

De même, l’utilisation d’engrais chimiques diminue au profit du compost et du fumier, et grâce à la reproduction des techniques utilisées l’année dernière sur les parcelles collectives (ex : espacement des bulbes, formes des planches, technique d’irrigation, etc.).

Face à cette dynamique, le village vient d’octroyer deux hectares de terrain supplémentaires à l’association des femmes, pour qu’elle puisse produire de l’arachide pendant l’hivernage.

On leur souhaite bon travail et une bonne production !

Photos : Culture de choux, récolte de l’échalote et conservation des semences.

2018-07-ntiobougou-chou

2018-07-Ntiobougou-recolte

2018-07-conservation_semences

Posté par ARCADE Une Terre à 15:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,