18 juin 2020

On s’active dans le jardin de Niamakouna

Les femmes du jardin de Niamakouna ont replanté beaucoup de pieds de jatropha (arbuste de la famille des euphorbiacées, appelé aussi pourghère, dont le fruit peut être transformé en une huile qui peut servir de carburant) qui n'ont pas résisté à la saison sèche de l’année dernière.  Les femmes transforment localement le jatropha pour en faire du savon.

Cette année, elles ont décidé de replanter plus tôt ces arbustes afin que les racines puissent se développer durant l'hivernage.

L’objectif est de créer une haie vive pour pérenniser la clôture de protection du jardin. La haie vive sera peu à peu renforcée afin de créer un brise-vent et de lutter contre l’érosion des sols.

2020-06-Niamak-pourghere-06 2020-06-Niamak-pourghere-07

Elles ont également préparé une parcelle collective de piment. 

2020-06-Niamak-PM-piment_collectif-04

2020-06-Niamak-PM-piment_collectif-03

Elles continuent la production de poissons. Pour leur deuxième campagne, elles ont décidé de diversifier avec des carpes en plus des silures.

2020-05-Niamak-pisciculture-02

Les premières carpes après deux mois d’élevage

Posté par ARCADE Une Terre à 15:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


12 mai 2020

Retour sur les femmes en actions dans la pisciculture

A Niamakouna, les femmes vendent leur production de silures depuis mars. Le bilan sur les 6 premiers mois est positif, elles ont dû s’habituer à la gestion de cette nouvelle activité.

Pour plus d’informations rendez-vous sur la page dédiée de notre site web : http://www.arcade-vivre.asso.fr/les-actions/promotion-feminine/pisciculture  

2020-02-Niamak-pesée-01  2020-03-Niamak-vente-04  2020-03-Niamak-vente-06

Posté par ARCADE Une Terre à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

30 janvier 2020

L’eau d’arrosage des jardins participe à faire grandir les poissons

Dans le cadre du projet piscicole, nous avons réalisé 4 bassins piscicoles (photo 1) d’une surface 25m² chacun. Ils sont alimentés en eau par le château d'eau ensuite ils sont vidangés dans deux bassins de rétention (photo 3) avant que les femmes n'arrosent les jardins. ARCADE a participé à l’achat de 1 100 alevins pour commencer l’activité. Les premières ventes devraient avoir lieu en avril 2020. Nous avons également fait construire dans le jardin, en banco stabilisé (briques de terre compressé) un magasin de stockage (photo 2) et des latrines (photo 3). L’association des femmes a financé à hauteur de 10% chacun de ces ouvrages. Ce projet est cofinancé par le CDC développement Solidaire, l’Agence des Micro-Projets, le Club Soroptimist de Grenoble et l'ARCADE.

IMG_20200129_144504

IMG_20200129_145903

 P1020836

Notre équipe sur place renforce les capacités de gestion de l’association avec comme exemple d’activité : une aide ponctuelle pour remplir les fichiers de suivi de l’eau disponible pour la pisciculture.

extrait tableau de suivi

2019-10-02 Pesée des poissons 01

A travers ces activités, les femmes de Niamakouna nous ont montré leur courage et leur dynamisme, ainsi qu’une vision du développement qui les poussent à se donner sans compter pour améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs familles.

 

 

 

Posté par ARCADE Une Terre à 17:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

11 octobre 2019

Les femmes de Niamakouna, comme un poisson dans l’eau !

Grâce à un cofinancement de CDC développement Solidaire et de l’Agence des Micro-Projets, ainsi qu’à la participation du Club Soroptimist de Grenoble, nous accompagnons l’association des femmes de Niamakouna dans la mise en œuvre de leur projet de pisciculture :

- Les 4 bassins piscicoles, alimentés par l’adduction d’eau de leur jardin (l’eau des bassins est ensuite utilisée pour irriguer les productions maraîchères), sont construits et mis en eau. - L’association des femmes a participé financièrement à hauteur de 1 000 €, grâce à ses bénéfices sur les activités maraîchères, complétés par des cotisations exceptionnelles de ses membres.

- Un groupe de femmes a reçu une formation technique au centre de formation DIALLO, une ferme piscicole réputée de Bamako.

- Nous avons octroyé un fond de roulement pour l’achat des premiers alevins de silures et leur alimentation.

Et bien sûr, comme sur tous nos projets, les femmes de Niamakouna bénéficient d’un appui-conseil régulier en gestion et d’un suivi technique.

En plus d’apporter des revenus supplémentaires aux femmes et de renforcer leurs capacités de gestion et d’initiatives, cette activité va permettre de lutter contre la malnutrition.

Les premiers alevins ont été mis dans les bassins il y a un mois, et leur poids a déjà été multiplié par 10, ce qui est de bon augure pour l’élevage. Dans 6 mois, les femmes devraient pouvoir vendre les premiers poissons.

Ce projet, le premier du genre dans la zone, est une grande fierté pour les femmes de Niamakouna, mais aussi pour tout le village !

La formation technique :

2019-10-formation_pisiculture-15 2019-10-formation_pisiculture-17

Les femmes responsables des bassins piscicoles contrôlent l'élevage et nourrissent les poissons :

2019-10-Bassins piscicoles Niamakouna 18

Posté par ARCADE Une Terre à 12:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,