Après un travail d’accompagnement des comités de gestion de l’eau pour leur restructuration, Moussa a lancé le chantier de réhabilitation des forages de Diakele (commune de Dembela), Tangabougou et Kouloupenebougou (commune de Tella).

Notre factotum, Younoussa, a participé aux travaux aux côtés de l’entreprise H&A Consult.

Dans les 3 villages, les comités de gestion ont été renouvelés, et comptent désormais parmi eux des personnes lettrées et des femmes.

Tous ont mis en place des cotisations et des règles d’entretien des forages pour assurer la pérennité de ces ouvrages. Le forage étant souvent le seul point d’eau potable pour des villages de plus de 1000 habitants.

Pour accompagner la gestion, nous avons mis au point des interfaces adaptées et un suivi au CIAGE.

A Fadabougou (commune de Tella), le village a lui-même financé la réparation du forage, suite à l’étude de réhabilitation que nous avons mené en 2014.

A Kouloupenebougou, les eaux d’écoulement du forage sont directement utilisés pour irriguer le jardin attenant.

 Photos :

Réparation des forages de Diakele et Kouloupenebougou

Réunion avec le comité de gestion de Tangabougou et page d’accueil de l’interface de gestion

2015-reparation-forage-diakele 2015-reparation-forage-kouloup

2015-reunion-forage-tangabougou  interface-forage-accueil