Le comité de gestion de la plaine du Koureh a commencé cette année à travailler avec la Banque de céréales de Dembela, pour vendre une partie de sa production.

Les femmes sont les premières à chercher des débouchés pour le riz produit, les hommes étant d’abord chargé de stocker leur production pour l’alimentation de la famille.

Par ailleurs, le comité a mis en place une cotisation pour ses membres, qui lui permettra de réaliser les entretiens nécessaires sur l’ouvrage, voire d’effectuer des achats communs aux producteurs de la plaine. Leur comptabilité est suivie au CIAGE et les deux villages qui cultivent sur la plaine se rapprochent pour gérer de façon plus collective leurs activités.

De belles avancées dans la structuration de ce comité !

Photos : quelques productrices après la récolte

2016-03-koureh-06